Des syndicats Norvégiens appellent à une action internationale pour mettre fin à l'occupation marocaine

Oslo, 22 nov 2020 (SPS) Des syndicats norvégiens ont souligné l'urgence d'une action de la communauté internationale pour mettre fin à l'occupation illégale du Sahara occidental par le Maroc, réitérant leur soutien au peuple sahraoui dan sa lutte légitime pour la liberté et l'indépendance.

 La présidente de la Ligue norvégienne de la jeunesse ouvrière, Astrid Willa Eide Hoem, a invité, dans son premier discours à la suite de son élection à la tête du syndicat, la nouvelle direction de l'organisation à "intensifier ses efforts et ses actions pour contribuer à mettre fin à l'occupation illégale du Sahara occidental par le Maroc", réitérant son soutien au peuple sahraoui dan sa lutte pour la liberté et l'indépendance.

Prenant note de la récente violation du cessez-le-feu par le Maroc, Astrid Willa Eide Hoem a souligné "la nécessité pour la société civile d'assumer la responsabilité de convaincre que la guerre n'est pas la seule solution", ajoutant qu'il est également possible, via la politique, de parvenir à la paix et à l'indépendance du peuple sahraoui par l'exercice de son droit inaliénable à l'autodétermination.

Pour sa part, la Confédération syndicale norvégienne s'est déclarée préoccupée par la récente escalade au Sahara occidental à la suite de la violation du cessez-le-feu par le Maroc en lançant une agression militaire il y a près de 10 jours contre des civils sahraouis à El Guerguarat.

La Confédération a exhorté le gouvernement norvégien à faire pression sur le Maroc pour qu'il renoue avec les négociations afin de parvenir à une solution politique durable garantissant le droit du peuple du Sahara occidental à l'autodétermination.

Elle a rappelé avoir émis en 2017 une motion appelant à la nécessité de permettre au peuple sahraoui de choisir son avenir à travers un référendum libre et juste.(SPS)

020/090/700