Clôture d’une formation de mise à niveau pour les professeurs de la langue française

Aousserd, 16 sept 2020 (SPS) L’Association sahraouie pour la promotion des échanges culturels dans l’espace francophone (ASPECF) a clôturé ce mercredi une formation de mise à niveau destinée aux professeurs de la langue française opérants dans les différents collèges de la République sahraouie, en présence du ministre de l’enseignement et de l’éducation, Mansour Oumar, de la wali d’Aousserd, Mariem Salek Hmada et de la directrice régionale de l’enseignement, Leila Salek.

Cette formation qui s’est tenue sous le slogan "Pour enseigner une langue, il faut la parler" pour une période de 11 semaines ( du 9 juin au 29 aout) derniers, s’est déroulée dans des circonstances particulières en raison de la pandémie du Covid 19 et de l’extrême chaleur de l’été.

Les professeurs qui ont suivi les séances via le wattsap  avec l’encadrement des formateurs sahraouis, ont exprimé leur attachement et à cette langue.

Le ministre de l’enseignement a salué cette initiative et le rôle joué par l’Aspecf pour la promotion du français dans la société sahraouie, en raison de la situation géographique de la RASD qui se trouve dans un milieu francophone et pour nos étudiants qui poursuivent leurs études secondaires en Algérie où l’usage couramment du français.

Il a également appelé les professeurs à saisir l’occasion pour améliorer leur rendement et promouvoir leurs connaissances pour un meilleur usage du français.

Le ministre a également écouter avec attention les difficultés des professeurs et leurs préoccupations,  exprimant son engagement de prendre en considération toutes ces difficultés et à trouver de solutions, donnant ainsi le coup d’envoi de l’année scolaire 2020-2021.

La cérémonie s’est déroulée au siège de l’Aspecf à Aousserd, en présence, du Conseiller à la Présidence, Lemhamid Sidi Mohamed, ex directeur de la SPS, l’ambassadeur en Syrie et au Moyent orient, Moustapha Elkettab, des professeurs du français, des membres de l’Aspecf.

Pour rappel, l’enseignement du français dans les établissements scolaires sahraouis, est entré en vigueur depuis mars 2013 par la formation d la première promotion de professeurs en vertu d’un partenariat tripartite entre le Ministère de l’éducation sahraouie, l’AARASD et l’Aspecf. (SPS)

020/090/000