La Fondation RF-Kennedy félicite Aminatou Haidar pour son prix Nobel alternatif

Washington, 8 déc 2019 (SPS) La Fondation américaine RF-Kennedy pour les droits de l’Homme, a félicité dimanche, Aminatou Haidar, pour le prestigieux prix "Right Livelihood 2019" (Nobel Alternatif) qu'elle a reçu mercredi à Stockholm, tout en appelant au respect des droits de l'Homme au Sahara occidental occupé.

 La militante sahraouie des droits de l'Homme, Aminatou Haidar a reçu le "Prix Nobel alternatif", mercredi dernier à Stockholm, lors d'une cérémonie officielle à laquelle ont assisté plus de 1200 militants du monde entier.

Dans une déclaration publiée sur son site Internet, la RF Kennedy  Foundation a rappelé que le prix avait été décerné à Aminatou "en reconnaissance de son action infatigable et non violente pour la justice et l'autodétermination du peuple du Sahara occidental".

Mme Haidar a partagé ce prix avec trois autres activistes : la militante écologiste suédoise, Greta Thunberg, l’avocate chinoise Guo Jianmei et le leader indigène brésilien Davi Kopenawa.

"Bien qu'elle ait été soumise à la torture, à des détentions arbitraires et à des attaques et menaces constantes à son encontre, Haidar est restée attachée à un activisme pacifique pour lutter courageusement pour la liberté d'expression, d'association et d'autodétermination de tous les Sahraouis occidentaux", indique le communiqué.

Pour cette raison, le texte rappelle que "Robert F. Kennedy Human Rights a également honoré Aminatou avec son prix des droits de l'Homme 2008, qui reconnaît ceux qui résistent à l'oppression". La directrice juridique de cette organisation américaine, Mme Marselha Goncalves Margerin, avait souligné avoir décerné ce prix à Aminatou Haidar, parmi les 120 candidats du monde entier, "pour faire connaître la cause sahraouie aux Etats-Unis".

A son actif, on retient également le "prix spécial de Castellfelds" 2008 (Barcelone), et toujours en Espagne, le prix "Juan Maria Banderas" obtenu en mai 2006, tout comme celui du "Club des 25". La même année, Aminatou Haidar, souvent appelée la Gandhi sahraouie en référence à l'apôtre de la résistance pacifique indienne contre l'occupation britannique, recevait le prix "Freedom awards 2006", décerné par la fondation américaine "Defense forum foundation".

Mme Haidar a déjà obtenu plusieurs autres distinctions dont le prix  "Silver Rose 2007", décerné chaque année par l`organisation internationale"Solidar" pour récompenser les actions exceptionnelles d`individus et d`organisations qui se battent pour la justice sociale.

Enfin, la Fondation "appelle le Maroc à veiller à ce que tous les Sahraouis puissent exercer leurs droits librement et en toute sécurité sans crainte de harcèlement, de menaces ou de représailles".(SPS)

020/090/700