L'Algérie déplore l'absence de solution définitive garantissant au peuple sahraoui son droit légitime à l'autodétermination

New York, 28 sept 2019 (SPS) Le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum a déploré, vendredi aux travaux de la 74e session de l'Assemblée générale (AG) de l'ONU, l'absence de solution définitive garantissant au peuple sahraoui son droit légitime à l'autodétermination , réaffirmant l'attachement de l'Algérie à son choix stratégique visant la poursuite de l'édification de l'Union du Maghreb arabe (UMA).

Déplorant l'absence de la dynamique qu'avait envisagé le SG concernant la question du Sahara Occidental, le chef de la diplomatie algérienne a indiqué avoir "reçu, non sans regret, la nouvelle de la démission de l'émissaire personnel du SG de l'ONU, Horst Kohler, et nous souhaitons vivement que l'esprit de dialogue règne entre les frères dans le Royaume du Maroc et le Front Polisario dans le but de parvenir à une solution définitive garantissant au peuple sahraoui son droit légitime à l'autodétermination, conformément aux principes de la Charte des Nations Unies et aux résolutions de l'AG et du Conseil de sécurité y afférentes".          

"L'Algérie demeure attachée à son choix stratégique visant à poursuivre l'édification de l'UMA dont le coup d'envoi avait été donné à Alger il y a trois (03) décennies", a souligné M. Boukadoum dans son intervention, ajoutant que "mon pays est pleinement disponible à traduire cet objectif auquel aspirent nos peuples". (SPS)

020/090/TRD