Le parti travailliste britannique réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination

Londres, 27 juin 2019 (SPS) Le chef du parti travailliste, Jeremy Corbyn a  réitéré le soutien de sa formation politique au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, appelant le Gouvernement de son pays et la communauté internationale à la nécessité de respecter les droits de l'Homme au Sahara Occidental et mettre un terme au pillage des ressources naturelles sahraouies.

Le Chef du parti britannique a participé, en guise de solidarité, à une conférence organisée par le groupe interparlementaire de solidarité avec le Sahara Occidental et d'autres organisations britanniques de solidarité avec le peuple sahraoui, et ce dans le cadre de la campagne lancée pour la libération de l'ensemble des détenus politiques sahraouis. La Conférence a vu la présence de la militante sahraouie des droits de l'Homme, Aminatou Haidar.

M. Jeremy Corbyn a indiqué avoir "visité les territoires occupés du Sahara Occidental et les camps de réfugiés sahraouis et observé les conditions difficiles que vit le peuple sahraoui", citant le témoignage de l'ancienne détenue sahraouie et victime de disparition forcée, Aminatou Haidar.

Après avoir fait état d'une question adressée à la Première ministre  britannique sur les accords commerciaux entre la Grande Bretagne et le Maroc, le chef du parti travailliste a souligné que la région du Sahara Occidental fait toujours l'objet d'un litige et ne doit pas être concernée par ces accords, notamment dans leurs volets relatifs à l'exportation de poissons et de phosphate, mettant l'accent sur l'impératif respect des droits du peuple sahraoui.

Présente à cette conférence, la Haute Représentante de Namibie auprès de la Grande Bretagne, Linda Anne Scott a transmis un message de solidarité, au nom de son pays, au peuple sahraoui et à son représentant, le Front Polisario.

A noter que la conférence a été rehaussée par la présence du représentant du Front Polisario au Royaume uni, Hamdi Aniha, du président du groupe interparlementaire pour le Sahara Occidental, Ben Lackey, du président des organisations britanniques de solidarité avec le peuple sahraoui, Marc Luishford, le président de l'ONG "campagne pour le Sahara Occidental", Carney Ross et la directrice de l'instance "Independent Diplomate" ainsi que d'autres membres du mouvement de solidarité avec le peuple sahraoui et la communauté sahraoui établi au Royaume Uni.

De son côté, la militante sahraouie des droits de l'Homme, Aminatou Haidar a présenté un exposé détaillé sur la situation regrettable des droits de l'Homme dans les territoires occupés du Sahara Occidental, étayé par de preuves photographiques des agressions perpétrées par l'occupant marocain à l'encontre des civils sahraouis sans défense.

Pour sa part, le président de l'ONG "une campagne pour le Sahara Occidental" a présenté un aperçu sur travail accompli par son organisation au niveau de la Grande Bretagne, mettant l'accent, à cet égard, sur les accords commerciaux entre le Maroc et la Grande Bretagne, qui doivent exclure, a-t-il dit, le territoire du Sahara Occidental et ses eaux territoriales, étant un territoire distinct et séparé. (SPS)

020/090/700