Le Polisario "profondément attristé" par la démission de Horst Kohler

New  York, 23 mai 2019 (SPS) Le Front Polisario s’est dit mercredi "profondément attristé" par la démission de l’émissaire de l’ONU Horst Kohler, louant ses efforts pour parvenir à une solution juste et durable pourvoyant à l’autodétermination du peuple sahraoui.

"Le Front Polisario est profondément attristé d'apprendre la démission de l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU, l'ancien président allemand Horst Kohler", a écrit le Front Polisario dans un communiqué.

"Au cours de son mandat d’envoyé personnel, le président Kohler était déterminé dans sa recherche d’une solution juste et durable permettant l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental ",a ajouté le communiqué.

Le Front Polisario a remercié l’ancien président Kohler pour "les efforts dynamiques" qu'il a déployés pour relancer le processus de paix onusien au Sahara occidental en lui  souhaitant "bonne santé et plein succès dans toutes ses entreprises".

"Le Front Polisario reste pleinement attaché au processus politique dirigé par l’ONU et à la réalisation du droit inaliénable de notre peuple à l’autodétermination et à l’indépendance", réaffirme la partie sahraouie dans le même communiqué.

"Il est impératif que le départ de l'envoyé personnel ne soit pas utilisé comme une excuse pour retarder ou enrayer les progrès accomplis depuis la première table ronde sur le Sahara occidental organisée par l'ONU en décembre 2018", a-t-il poursuivi.

"Nous exhortons donc le secrétaire général des Nations Unies à agir rapidement pour désigner un nouvel envoyé personnel, qui partage la conviction, la stature et la détermination du président Kohler ", a indiqué le Front Polisario.

"Nous continuons de croire qu’avec la volonté politique et la détermination du Conseil de sécurité des Nations Unies, une solution juste et durable permettant l’autodétermination du peuple du Sahara occidental est à notre portée ", a-t-il conclu.

L’ancien président allemand, Horst Kohler s’est retiré de son rôle d’émissaire de l’ONU pour le Sahara Occidental, a annoncé mercredi l’organisation onusienne dans un communiqué.

"Le secrétaire général a échangé aujourd’hui avec l’ancien président allemand Horst Kohler qui l'a informé de sa décision de se retirer de son rôle pour des raisons de santé", a précisé l'ONU. (SPS)

020/090/700