L’Islande exprime son soutien à une solution basée sur le respect de la légalité internationale et les résolutions onusiennes au Sahara occidental

Reykjavik (Islande), 4 avr 2019 (SPS) La Première ministre islandaise, Katrin Jakobsdóttir a exprimé mercredi le soutien de son pays aux efforts pour une solution basée sur le respect de la légalité internationale et les résolutions des Nations Unies.

La Première ministre islandaise qui recevait le président de la République, secrétaire général du Front Polisario, Brahim Gali, a souligné l'intérêt de son gouvernement aux développements de question du Sahara Occidental et son soutien aux efforts pour une solution basée sur le respect de la légalité internationale et les résolutions des Nations Unies.

La réunion a porté sur les derniers développements de cette question et les efforts des Nations Unies pour faire aboutir le processus de décolonisation du Sahara Occidental, en plus de l’action de l'envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies, Horst Köhler, en vue de trouver une solution devant permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit à l'autodétermination et à l'indépendance.

Le président de la République a informé son interlocutrice de l'intransigeance du Royaume du Maroc et de la violation de ce dernier de ses engagements concernant la tenue du référendum d’autodétermination, comme convenu par les parties sous la supervision du Conseil de sécurité.

Brahim Ghali a dénoncé la situation des droits de l'homme dans les territoires occupés du Sahara occidental et les répressions  systématiques infligées par les autorités marocaines  contre les civils sahraouis, réitérant son appel pour la libération immédiate de tous les prisonniers politiques sahraouis qui croupissent encore dans les prisons marocaines.

La réunion a permis également de réitérer la dénonciation du Front Polisario d'inclure le Sahara Occidental dans les accords commerciaux illégaux entre l'Union européenne et le Royaume du Maroc, appelant à l'annulation immédiate de ces accords, qui engagent les peuples européens dans des activités illégales, en violation de la légalité internationale, du droit international humanitaire et aux arrêts de la Cour de justice des Communautés européennes.

Le président Brahim Ghali a réaffirmé la volonté de l'État sahraoui de continuer à renforcer les liens d'amitié et de coopération avec la République d’Islande.

Le président de la République est accompagné dans cette visite par le membre du secrétariat national du front Polisario et conseiller auprès du MAE, Mohamed Yeslem Beissat, et Abdati Breika, Conseiller à la Présidence de la République. (SPS)

020/090/TRD