Sahara occidental: des délégations sahraouies de haut niveau reçues à Dublin et à Stockholm

Dublin, 07 mars 2019 (SPS) Le président de la République d'Irlande, Michael D. Higgins, a reçu, jeudi, une délégation sahraouie de haut niveau  conduite par le ministre délégué pour l'Europe et membre du secrétariat national du Front Polisario, Mohamed Sidati, et l'ambassadeur-conseiller et membre du secrétariat national, Mohamed Yeslem Beissat.

La délégation sahraouie, accueillie au siège de la présidence à Dublin, a remis, à l'occasion, un message écrit du président de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) et Secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, à son homologue irlandais, qui traite des derniers développements politiques et les progrès dans le processus de paix au Sahara occidental dirigé par l'ONU.

Dans le cadre de sa visite officielle en Irlande, la délégation sahraouie s'est entretenue avec les principaux dirigeants politiques du pays en vue de renforcer les relations bilatérales et de soutenir le gouvernement sahraoui et le Front Polisario dans le processus de décolonisation, a-t-on indiqué.

L'Irlande soutient le droit légitime à l'autodétermination du peuple sahraoui et s'est toujours conformée aux décisions de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), qui exclut les territoires du Sahara occidental occupé des accords de partenariat UE-Maroc.

Une autre délégation du Front Polisario conduite par le ministre de la Coopération, Balahi El Sid, et le représentant du Polisario en Suède, Limam Khalil, a été également reçue, jeudi, par la directrice générale des Affaires politiques du ministère suédois des Affaires étrangères, Anna Karin Anstram.

La responsable suédoise a renouvelé, lors de ses entretiens avec la délégation sahraouie, la position de son pays en faveur du droit légitime du peuple sahraoui à l'autodétermination et à la liberté.

Elle a rappelé que la Suède suivait de près la mission de l'envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU, Horst Kohler, et son soutien à une solution juste et durable à ce conflit de longue date.

La délégation Sahraouie a eu, également des entretiens avec le vice-président du Parlement suédois et un député du parti de gauche suédois.

Le ministre sahraoui de la Coopération a exprimé, à l'occasion de ces rencontres, les remerciements et la reconnaissance du peuple sahraoui et du Front Polisario pour la position de principe adoptée par la Suède fondée sur le principe de la défense des causes justes et du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination.

Evoquant les derniers développements en matière de décolonisation au Sahara occidental, le responsable sahraoui a souligné, en outre, la nécessité d'exercer la pression sur le Maroc en tant que partie qui entrave pendant plus de deux décennies les efforts des Nations unies pour parvenir à une solution politique juste mettant fin au processus de décolonisation, sur la base du respect du droit légitime du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance.

Il a lieu de rappeler que le Parlement suédois avait approuvé en 2012 une motion demandant au gouvernement de son pays de reconnaître la République Arabe Démocratique Sahraouie (RASD).  (SPS)

020/090/700