Le président de la République s'entretient avec le Secrétaire général de l'ONU à Addis-Abeba

Addis-Abeba11 fév 2019 (SPS) Le président de la République, Brahim Ghali, s'est entretenu dimanche avec  le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, à Addis-Abeba, dans le cadre de consultations entre les autorités sahraouies et le Secrétariat de l'ONU.

La rencontre s'est tenue en marge des travaux de la 32ème session  ordinaire du Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l’UA, a vu également la présence, du côté onusien, John-Pierre Lacroix,  vice-secrétaire général aux opérations de maintien de la paix et Mme Bience Gawanas, conseillère spéciale auprès du Secrétaire général pour les affaires africaines.

Du côté sahraoui, ont pris part à ces entretiens le ministre des Affaires  étrangères et membre du secrétariat national du Front Polisario, Mohamed  Salem Ould Salek et la secrétaire générale de l'Union des femmes  sahraouies, Mme Fatma Al-Mahdi, a-t-on indiqué.

"Les entretiens entre les deux parties ont porté sur le processus de paix  mené par les Nations unies au Sahara occidental et sur les efforts du  Secrétaire général et de son Envoyé personnel, Horst Koehler, pour trouver  une solution juste et durable au conflit sahraoui sur la base de la  légitimité internationale".

Le Secrétaire général des Nations unies a souligné, à l'occasion, son  "plein soutien" à son Envoyé personnel afin de faire avancer le processus  de règlement de la question sahraouie dirigé par l'ONU en vue de trouver  une solution au conflit sahraoui.

Au cours de la réunion, le Président sahraoui a réitéré, de son côté, "la  pleine coopération des autorités sahraouies avec les Nations unies afin de  trouver une solution juste et durable à la question de la décolonisation du  Sahara occidental sur la base de la légitimité internationale et du respect  du droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination et à  l'indépendance, conformément aux résolutions de l'ONU et de l'Union africaine (UA)".

Notons que l’UA a appelé les deux Etats membres de l’organisation  panafricaine, la République sahraouie et le Royaume du Maroc, à engager des  négociations directes et inconditionnelles pour règlement du conflit  sahraoui.

Le président de la République,  Brahim Ghali est arrivé samedi à Addis-Abeba, pour  prendre part à la 32ème session ordinaire du Sommet des chefs d'Etat et de  gouvernement de l’UA, dont les travaux de deux jours ont débuté dimanche,  sous le thème "le statut des réfugiés, des rapatriés et des personnes  déplacées en Afrique".

Le chef de l'Etat devrait tenir des réunions et des entretiens en  marge de ce sommet, en présence de ses homologues africains et de  personnalités internationales.(SPS)

020/090/TRD