Le peuple sahraoui rejette toute solution en dehors de l'exercice du droit à l'autodétermination (diplomate)

Genève,  08 déc 2018 (SPS) La représentante du Front POLISARIO en Suisse, Mme Omeima Mahmoud Abdel Salam, a réitéré le rejet du peuple sahraoui et son unique représentant, le Front Polisario, de toute solution en dehors de l’exercice du droit de ce  peuple de son droit inaliénable à l'autodétermination, afin de s’exprimer  de manière juste, démocratique et transparente sur l’avenir du Sahara occidental sous les auspices de la  MINURSO  mise en place depuis 1991 pour  cette fin.

Dans une interview accordée à la radio "Tres Puntos"  après la fin de la réunion de Genève, la diplomate sahraouie a déclaré que le peuple sahraoui ne demande à la communauté internationale que de lui garantir l'exercice de son droit à l’autodétermination, conformément aux résolutions pertinentes de l’Assemblée générale des Nations Unies et du Conseil de sécurité.

Elle a également rappelé  que le peuple sahraoui avait consenti de grands sacrifices pour  sa liberté et  la souveraineté de son Etat la République sahraouie sur l’ensemble de son territoire et ses ressources naturelles, regrettant  les tentatives de la France auprès du Conseil de sécurité visant à  faire échouer  toute initiative devant permettre à notre peuple d’exercer ses droits légitimes et de mettre fin à ses souffrances endurées.

Par ailleurs, la diplomate sahraouie a condamné le rôle négatif joué par la Commission et le Conseil de l’UE à travers leur implication illégale avec l'occupation marocaine dans le pillage systématique des ressources naturelles du Sahara occidental en violation flagrante du droit international et des arrêts de la Cour de justice de l’Union européenne. (SPS)

020/090/TRD