Exploitation des richesses naturelles du Sahara Occidental : sensibilisation aux conséquences du renouvellement de tout accord économique avec le Maroc incluant les territoires sahraouis

STRASBOURG (France),25 OCT 2018(SPS) - Une délégation de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) a tenu des rencontres avec plusieurs députés et membres du Parlement européen et l'intergroupe "Paix pour le peuple sahraoui" pour sensibiliser aux conséquences du renouvellement de tout accord économique avec le Maroc incluant les territoires sahraouies.

"Les rencontres tenues par la délégation sahraouie au siège du parlement européen à Strasbourg ont pour objectif de sensibiliser les représentants des peuples européens quant à la gravité des tentatives visant à exploiter les richesses naturelles du Sahara Occidental et à contourner la légalité internationale et les arrêts de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) de 2016 et 2018".

La délégation sahraouie a expliqué aux députés européens les tentatives de la Commission européenne d'outrepasser la légalité internationale et la justice européenne qui avaient auparavant souligné que le Maroc et le Sahara Occidental étaient deux pays distincts et que tout accord entre l'Union européenne (UE) et le Maroc qui inclut le Sahara Occidental ou ses richesses est un accord nul.

La délégation a mis en exergue l'intention de la commission de signer des accords avec le Maroc, ce qui constitue un défi flagrant du droit européen et international.

Ces rencontres interviennent au terme de la séance qui a réuni la commission de la pêche relevant du parlement européen et le Front Polisario pour permettre au représentant du peuple sahraoui de donner son point de vue sur le devenir de l'accord de pêche entre l'UE et le Maroc, le renouvellement de l'accord après la promulgation de la dernière décision de la CJUE le 27 février 2018 étant impossible.

L'envoyé de l'ONU au Sahara Occidental, Horst Kohler se rendra au parlement européen pour assister à une audition que tiendra la commission des relations extérieures pour connaitre la position de l'ONU quant aux accords économiques que l'UE compte signer avec le Maroc et son impact sur la dynamique lancée par l'ONU pour trouver une solution à la question du Sahara Occidental.(SPS).

090/97/