L'Association de Protection des Prisonniers sahraouis tire la sonnette d'alarme sur l'état de santé des prisonniers politiques sahraouis

El Aaiun(territoires sahraouis  occupé), 30 Août 2018 (SPS) - L'Association pour la protection des prisonniers sahraouis dans les prisons marocaines a tiré la sonnette d'alarme sur l'état de santé des prisonniers politiques sahraouis qui croupissent dans les geôles marocains, en raison des conditions de leur détention et la poursuite des grèves de faim. Notamment la prison d'Ait Melloul1.

Dans ce sens les prisonniers politiques sahraouis Abdel Mawla El Hafedi et Mohamed Dada ont entamé une grève de la faim de plus de 38 jours, ainsi que  leur camarade Ali Chargui, qui a entamé  plus de 27 jours de grève de la faim

L’Association a appelé tous les organismes et les organisations internationaux de défense des droits humains à faire pression sur l’occupation marocaine pour qu’elle mette fin  à sa politique arbitraire contre les prisonniers politiques sahraouis.

A cet égard plusieurs   prisonniers politiques sahraouis ont entamé une grève de la faim pour dénoncer les conditions de détention difficiles dans les prisons d’occupation marocaines. ( SPS).

 

 

090/97/TRA