WSRW dénonce un projet de construction d'une centrale éolienne par une entreprise américaine

Dakhla (territoires sahraouis  occupés), 14 Août 2018(SPS)- L'Observatoire des ressources naturelles du Sahara occidental (Western Sahara ressources watch, WSRW) a dénoncé un projet de construction à Dakhla d'une centrale éolienne de 900 MW annoncé par Soluna Blockchain, entreprise contrôlée par le fonds américain Brookstone Partners.

WSRW s'est élevé contre les propos de John Belizaire, directeur exécutif de l'entreprise américaine, qui a fait part du projet lors d'une récente interview à l'agence Reuters, et a affirmé que la construction d'un parc éolien à Dakhla est une "atteinte aux droits du peuple sahraoui".

« Le Maroc tente d'impliquer des entreprises étrangères, liant leurs intérêts aux siens pour légitimer son occupation du Sahara occidental. »

L'observatoire rappelle à Soluna Blockchain "la responsabilité sociétale des entreprises et le fait que les accords conclus entre Rabat et Washington excluent le territoire du Sahara occidental". L'occasion pour l'ONG de donner l'exemple de l'accord du libre échange et de rappeler le verdict de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE).(SPS).

090/97/1408700018