La position de l'Algérie à l'égard de la cause "juste"du Sahara Occidental réitérée

Alger, 26 juin 2018 (SPS) Le président de l'Assemblée populaire nationale algérienne (APN), Said Bouhadja, a réitéré lundi la "position constante" de l'Algérie vis à vis de la cause "juste" du Sahara Occidental et du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, soutenant que le Parlement algérien, en tant que modèle de solidarité avec la cause sahraouie, avait soutenu cette question qui s'inscrit dans la cadre de la "décolonisation".

Lors d'une rencontre avec une délégation de la République sahraouie, présidée par le vice-président du Conseil national sahraoui à l'occasion de l'ouverture de la 5e session de formation destinée au profit de députés et de hauts cadres du Conseil sahraoui et d'Administrations centrales de l'Etat sahraoui, M. Bouhadja a réitéré les "positions constantes de l'Algérie vis à vis de la cause sahraouie juste et du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination".

Il a souligné dans ce sens que le Parlement algérien en tant que modèle de solidarité avec la cause sahraouie avait soutenu cette question qui s'inscrit dans le cadre de la décolonisation, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité international et de la Charte des Nations unies".

Le président de l'APN a évoqué en outre les moyens de soutenir la cause sahraouie dans le cadre du processus d'édification des institutions de l'Etat sahraouie, de l'activation de la coopération et de solidarité dans le cadre de la diplomatie parlementaire et l'action de la commission d'amitié parlementaire algéro-sahrouie.

La rencontre a été marquée par la présence de l'ambassadeur sahraoui à Alger, Abdelkader Taleb Omar,  du vice-président de l'APN, Mohamed Messaoudja, et la présidente de la commission d'amitié parlementaire algéro-sahraouie, Saida Bounab. (SPS)

020/090/700