La Présidence de la République décrète un deuil de 7 jours en hommage aux victimes du Crash d'un avion militaire à Boufarik

Chahid El Hafed (Camps de réfugiés sahraouis), 11 avr 2018 (SPS) La présidence de la République a décrété ce mercredi un deuil national de sept jours (7) à partir de ce mercredi 11 avril 2018 en hommage aux victimes du crash d’un avion militaire algérien près de l’aéroport de Boufarik (Blida).

Réuni sous la présidence du président de la République, Secrétaire général du Front POLISARIO, Brahim Ghali, le Bureau permanent du Secrétariat national (SN) du front Polisario a tenu une réunion d'urgence à la suite de l'écrasement d'un avion des forces aériennes de l'Armée populaire nationale algérienne à Boufarik (Blida).

"Parmi les passagers de cet avion, figurent  une trentaine de patients sahraouis qui suivaient des  traitements dans les hôpitaux algériens", note un communiqué rendu public ce mercredi.

Le bureau du SN  a également décidé de former un comité national, dirigé par le ministre de l'Intérieur, avec la ministre de la Santé publique, l'ambassadeur sahraoui en Algérie, des représentants du secrétaire d'Etat à la Documentation et à la Sécurité et du ministère de la Justice et des Affaires étrangères, chargé de suivre la situation des victimes et de prendre les décisions appropriées concernant cette tragédie.

Le Bureau du SN Front POLISARIO a hautement salué la collaboration constante des autorités algériennes, exprimant ses plus sincères condoléances aux familles des victimes.

L'avion Ilyushin II-76 (des Forces Armées d'Algérie) s'est écrasé mercredi matin après son décollage  de l'aéroport militaire de Boufarik.  Les victimes s’élèvent à  257 victimes dont une une trentaine de Sahraouis. (SPS)

020/090/TRD