La résistance du peuple sahraoui se poursuivra même si cela nous coûterait nos vies (Aminatou Haidar)

Alger, 30 mars 2018 (SPS) La militante sahraouie des droits de l'Homme  Aminatou Haidar a affirmé, vendredi à Alger, que le peuple sahraoui poursuivra sa résistance pacifique au prix même de sa vie et que sa détermination demeurera inlassable jusqu'à l'obtention de la liberté et de l'indépendance.

Dans son allocution prononcée lors de la 6e Conférence internationale sur : "Le Droit des peuples à la résistance: le cas du peuple sahraoui", qui se tient à Alger Mme Haidar a précisé que "la persécution, la répression et la torture que subit le peuple sahraoui de la part de l'occupant marocain ne  l'empêchera pas de poursuivre la résistance jusqu'à obtenir la liberté et  l'indépendance".

"Je rassure les amis de la cause sahraouie et ceux qui la soutiennent que  notre résistance pacifique se poursuivra même si cela nous coûterait nos  vies", a-t-elle soutenu avant d'ajouter: "la tuerie ne nous empêchera pas  de continuer... nous sommes prêts à aller en prison et nous n'admettrons aucune alternative à la liberté, la dignité et à l'indépendance".

La militante sahraouie a mis en exergue lors de son intervention la  réalité des souffrances qu'endurent le peuple sahraoui désarmé sur les  territoires  sahraouies,  de la part de l'occupant marocain.

Dans le même contexte, elle a abordé les souffrances des détenus  politiques sahraouis dans les prisons marocaines, à leur tête,  le groupe  Gdeim Izik, qui donne au monde une idée sur la lutte sahraouie.

S'agissant de la lutte de la femme sahraouie, Mme Haidar a dit qu'"elle a  joué un rôle essentiel dans la résistance à partir des terres sahraouies et  dans les camps des réfugiés, et ce en dépit de la brutalité de l'occupant  marocain".

La 6e édition de la Conférence sur "Le Droit des peuples à la résistance:   le cas du peuple sahraoui", qui tend à appuyer le droit du peuple sahraoui  à l'autodétermination, se poursuit pendant deux jours avec la participation  de pas moins de 100 participants de 53 pays.

Les délégations participantes à cette conférence et qui viennent  d'Afrique, d'Europe, d'Amérique latine, du monde arabe, d'Algérie et du  Sahara Occidental, sont composées de politiciens,universitaires,  journalistes et d'associations de la société civile. (SPS)

020/090/700