Le réseau mauritanien RUDM réitère son soutien à l'autodétermination du peuple sahraoui

Alger, 30 mars 2018 (SPS) Le président du Réseau unité pour le  développement de Mauritanie (RUDM), Abdou Ahmed Vall, a réitéré vendredi à  Alger, le soutien total de son organisation aux efforts de l’ONU pour garantir l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

"Nous réitérons notre soutien au courageux peuple sahraoui dans l’esprit  des récentes résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et en  particulier de sa dernière résolution du 28 avril 2017 pour aider à mettre fin à ce conflit de longue date", a souligné M. Ahmed Vall lors de la 6e  Conférence internationale sur "le droit des peuples à la résistance", qui  se déroule à Alger.

"En tant qu'ONG des droits de l’Homme, nous apportons aussi notre soutien,  à l’Envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies au Sahara  occidental, Horst Kohler, et souhaitons qu’il réussit dans sa difficile  mais noble mission", a-t-il ajouté.

"Nous réaffirmons notre détermination en tant qu’organisation de la  société civile à appuyer une solution politique juste et durable, qui  garantira l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le cadre d’arrangement conformes aux principes et objectifs de la charte des Nations unies qui est venue pour la paix, la liberté et pour mettre fin à toute colonisation quelle que soit son origine", a-t-il soutenu.

Et d’ajouter : "Nous plaidons depuis longtemps pour une solution pacifique  qui préserve la paix et la sécurité dans le Maghreb Arabe. Nous appelons tous les pays de l’UMA, l’Union africaine(UA) et le Conseil de sécurité  pour redoubler d’efforts en vue de permettre aux Sahraouis de disposer d’eux-mêmes".

L’intervenant mauritanien, a, en outre, souligné que l’appui de son réseau  à la cause sahraouie et un soutien de principe pour la liberté des peuples  à décider de leur destin. "C’est pourquoi, a-t-il dit, je voudrai demander  aux Nations unies et à l’Envoyé spécial à travailler avec toutes les bonnes  volontés pour relancer le processus de paix et de soutenir une solution pacifique conforme aux résolutions de l’ONU" menant à l'exercice du droit à l'autodetermination du peuple sahraoui. 

S’adressant aux participants, M. Ahmed Vall, a noté que "plusieurs ONG  mauritaniennes accréditées auprès du Conseil économique et social des  Nations unis (ECOSOC) soutiennent le droit à l’autodétermination du peuple  sahraoui et sont prêtes à travailler avec vous dans ce sens".(SPS)

020/090/700