Conflit du Sahara occidental: l'esprit colonial en France ne s'est pas éteint (Jean paul Lecoq)

Alger, 30 mars 2018 (SPS) Le député à l'Assemblée nationale française, Jean paul Lecoq, a déclaré vendredi à Alger que "l'esprit colonial en France ne s'est pas éteint", soulignant que la position de Paris (pro-Maroc) dans le conflit du Sahara occidental et sa colonisation d'une ile comorienne, en sont des preuves.

"En France, l'esprit colonial ne s'est pas éteint, sa position pro-Maroc et sa colonisation d'une ile comorienne sont les preuves", a soutenu M. Lecoq, dans son intervention devant la 6e Conférence internationale sur "le droit des peuples à la résistance", ouverte à Alger.

"La France se vante d'être le pays des droits de l'Homme", a ajouté le député français, indiquant que "cela ne se déclare pas, mais elle doit le prouver".

"Aux dirigeants français, je dirais, agissez pour que le régime d'Apartheid tombe et que le droit international soit respecté" au Sahara occidental occupé, a-t-il  martelé.

Il a, par la même occasion, lancé un appel pour le respect des résolutions  de l'ONU qui donnent droit au peuple du Sahara occidental à l'autodétermination, se félicitant par ailleurs que la République arabe sahraouie démocratique (RASD) "soit enfin reconnue par les institutions juridiques internationales".

"Nous somme passé du politique au juridique", a-t-il constaté.

A propos de sa participation à cette Conférence, M. Le coq s'est dit "fier  d'être ici en Algérie, fier du combat anticoloniale mené sur cette terre algérienne, terre de solidarité et de liberté."

La cérémonie d'ouverture de la 6e édition de la Conférence: prévue sur  deux jours, a été présidée par le président sahraoui, secrétaire général du  Front Polisario, Brahim Ghali.

Outre des délégations sahraouies en provenance des camps des réfugiés et  des territoires sahraouis occupés, une centaine de participants issus de 53  pays d'Afrique, d'Amérique latine, du monde arabe, et d'Europe participent  aux travaux de cette 6e édition de la Conférence: "Le Droit des peuples à  la résistance: le cas du peuple sahraoui".(SPS)

020/090/700