Le président de la République tire la sonnette d'alarme sur l'état de santé des prisonniers politiques sahraouis

Chahid El-Hafed (Camps des réfugiés sahraouis), 29 mars 2018 (SPS) Le président de la République, Secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali a tiré la sonnette d'alarme sur l'état de santé des prisonniers politiques sahraouis qui croupissent dans les geôles marocains, en raison des conditions de leur détention et la poursuite des grèves de faim.

Intervenant lors du Conseil des ministres, réuni mercredi, le président  Ghali a appelé l'ONU et toutes les organisations concernées à intervenir en urgence pour sauver leurs vies et libérer immédiatement les prisonniers politiques qui croupissent dans les geôles marocains.

Dans ce sens, le Conseil des ministres sahraoui a condamné avec force la répression barbare des manifestations pacifiques organisées à Dakhla occupée, dans le cadre d'une politique marocaine systématique ciblant les civils sahraouis, dont le lâche assassinat du jeune Abdelfettah Ahmed Zine, visant vainement à faire plier le peuple sahraoui attaché à ses droits justes, notamment le droit à l'autodétermination.

Soulignant le soutien du Conseil de sécurité aux efforts de l'envoyé personnel du SG de l'ONU, Horst Kohler pour parachever la décolonisation du Sahara Occidental, le Conseil des ministres a réitéré son appel à l'application de la résolution 2351, à faire pression sur le royaume marocain la reprise des négociations et à traiter les questions induites par la violation de l'accord de cessez-le-feu et la convention militaire N 1 dans la région d'El Gurguerat.

Appelant l'ONU à mettre fin au pillage des richesses sahraouies par le Maroc, le Conseil des ministres sahraoui a exhorté également l'Union européen à respecter la décision de la Cour de justice européenne (CJUE) du 27 février 2018 conformément à la législation européenne, le droit international et le droit international humanitaire.

 Le conseil des ministres a examiné plusieurs points, essentiellement l'amendement de certaines lois, le bilan annuel de la tournée du gouvernement et le rapport des visites de délégations étrangères à la RASD et aux camps des réfugiés. (SPS)

020/090/TRD