Le président de la République appelle l’UA à intervenir pour empêcher la tenue du Forum Crans Montana à Dakhla occupée

Bir Lahlu (territoires sahraouis libérés), 12 mars 2018 (SPS) Le président de la République, Brahim Ghali a appelé l’Union africaine (UA) à intervenir auprès des autorités marocaines afin d’annuler la tenue de la prochaine édition du forum Crans Montana prévue du 15 au20 mars à la ville de Dakhla occupée et "éviter toute escalade dans la région".

Dans une lettre adressée au président rwandais, Paul Kagame, lequel son pays assure la présidence tournante de l’UA, le président de la République a affirmé que La République arabe sahraouie démocratique "condamne fermement" cette violation flagrante de l'Acte constitutif de l'Union africaine, la qualifiant d’"acte provocateur" devant saper  la mise en œuvre des décisions de l'UA et les efforts de la communauté internationale pour la paix dans cette région à travers le parachèvement du processus de décolonisation du Sahara occidental.

"Nous vous demandons d'intervenir d'urgence pour convaincre le Royaume du Maroc, en tant que membre de l'Union africaine, de s’abstenir d'organiser ce forum dans la ville occupée de Dakhla (Sahara occidental), afin d'éviter toute escalade dans la région", a averti le président de la République.

Le président de la République a appelé l’UA à prendre "toutes les mesures nécessaires" pour assurer la mise en œuvre de la résolution du Sommet Africain No. XXX (XXX) concernant le conflit du Sahara Occidental, notamment en ce qui concerne l'organisation de cet évènement "illégal" dans la dernière colonie en Afrique.

l convient de rappeler que le dernier Sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'UA tenu à Addis-Abeba en janvier dernier, a réitéré ses appels répétés, notamment sa déclaration adoptée à sa vingt-quatrième session tenue à Addis-Abeba du 30 au 31 janvier 2015, concernant le Forum Crans Montana, organisation basée en Suisse, afin de s'abstenir d'organiser des sessions dans la ville de Dakhla, au Sahara occidental, et a appelé tous les Etats membres et les organisations de la société civile africaine et d'autres personnes intéressées à boycotter le prochain forum qui se tiendra du 15 au 20 Mars, 2018.

En adhérant à l'Acte constitutif de l'UA, ses autres conventions et traités, le Royaume du Maroc s'est formellement engagé à respecter les principes et objectifs de l'Union africaine, notammet l'article 3: "Promotion de la paix, sécurité et stabilité dans le continent", les frontières existants au jour de l'indépendance et la menace ou l'usage de la force entre les Etats membres, a estimé le président de la République. (SPS)

020/090/TRD