L'UA sollicitera la communauté internationale pour l'amélioration de la situation des réfugiés sahraouis

Addis Abeba, 22 jan 2018 (SPS) L'Union africaine (UA) devrait adopter des décisions appelant la communauté internationale à contribuer à l'amélioration de la situation des réfugiés sahraouis, en attendant l'organisation d'un référendum d'autodétermination sous la supervision de l'ONU.

La 35e session ordinaire du Comité des représentants permanents (COREP) de l'Union africaine, ouverte lundi à Addis-Abeba (Ethiopie), examinera les rapports des commissions techniques spécialisées et les sous-commissions issues du COREP ainsi que les projets de décisions et recommandations du Conseil ministériel, a-t-on indiqué.

La question sahraouie se taille la part du lion dans les rapports des Commissions en charge des affaires des réfugiés et déplacés en Afrique outre le rapport de la Commission africaine des droits de l`Homme et des peuples (CADHP).

Le rapport préliminaire de la CADHP "appelle l'UA à parachever la mission de la Commission et à visiter les parties occupées du territoire sahraouie".

L'UA devrait adopter des décisions appelant la communauté internationale à contribuer à l'amélioration de la situation difficile des réfugiés sahraouis en attendant l'organisation d'un référendum sous la supervision de l'ONU.

Les travaux de la 35e session ordinaire du Comité des représentants permanents (COREP) de l'Union africaine, qui ont débuté lundi à Addis Abeba avec la participation d'une délégation sahraouie conduite par l'ambassadeur de la RASD à Addis Abeba et son représentant auprès de l'UA, Lamine Abaali, s'étaleront du 22 au 23 janvier en cours en préparation de la prochaine session du Conseil exécutif.

La session ordinaire du 30e sommet de l'UA, prévue les 28 et 29 janvier en cours, se tient sous le thème "Remporter la lutte contre la corruption : une voie durable pour la transformation de l'Afrique". Le Rwanda assurera la présidence tournante de l'Union. (SPS)

020/090/700