Le Premier ministre salue la décision de l'Avocat général de la CJUE invalidant l'accord de pêche UE-Maroc

Chahid El-Hafedh (Camps des réfugiés sahraouis), 12 janvier 2018 (SPS) Le Premier ministre, Abdelkader Taleb Omar, a salué la décision de l'Avocat général de la Cour de justice européenne (CJUE) invalidant l'accord de pêche entre l'Union européenne (UE) et le Maroc car englobant le Sahara occidental et ses eaux territoriales.

"L'accord (de pêche UE-Maroc) est invalide car il va à l'encontre du droit international, de la souveraineté du peuple sahraoui sur ses ressources et de son droit à l'autodétermination", a précisé le Premier ministre dans une allocution, jeudi, lors de la réunion du Comité de suivi de la mise en œuvre des décisions de la Conférence des coordinations européennes de solidarité avec le peuple sahraoui au siège du ministère des Affaires étrangères.

La rencontre a vu la participation de membres du Secrétariat général du Front Polisario et du Gouvernement sahraoui, du président de la Coordination européenne de solidarité avec le peuple sahraoui, Pierre Galand, de la présidente de l'Association française des amis de la RASD, Régine Villemont, ainsi que de représentants de la Coordination de Suède, d'Espagne et d'Italie, et du Conseil des droits de l'Homme de Suisse, d'Angola, d'Afrique du Sud, du Ghana et du Nigéria.

Le responsable sahraoui a souligné l'importance de cette position émanant de la plus haute instance judiciaire européenne qui confirme, a-t-il dit, la justesse de la cause sahraouie.

Les représentants du Mouvement international de solidarité avec le peuple sahraoui ont réaffirmé, jeudi au camp d'Aousserd des refugiés sahraouis, en marge de leur visite aux camps de réfugiés sahraouis, leur soutien inconditionnel à la cause sahraouie.

Ils ont plaidé pour un élargissement du mouvement de solidarité avec la cause sahraouie, la dernière colonie en Afrique, afin de permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination et à l'indépendance.

Les délégations du Mouvement international de solidarité avec le peuple sahraoui ont reçu un accueil populaire chaleureux au camp d'Aousserd, à travers une grande tente traditionnelle où a été représentée la diversité de la culture sahraouie.

La délégation algérienne participant à cette action de solidarité est conduite par le président de la Commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté à l'étranger à l'APN, Abdelhamid Si Affif, ainsi que du président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui, Said El-Ayachi.(SPS)

020/090/700