Alliance pour la solidarité avec le peuple sahraoui en Europe centrale et orientale: Nécessité de respecter le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination

Budapest,  26 dec 2017 (SPS) L'Alliance pour la solidarité avec le peuple sahraoui en Europe centrale et orientale a réaffirmé la nécessité de respecter le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance, en vue de parvenir à une solution efficace au conflit au Sahara Occidental.

"L'Alliance attendait beaucoup du 5ème sommet UA-UE tenu dans la capitale ivoirienne, Abidjan, les 29 et 30 novembre 2017", selon un communiqué de l’alliance dont une copie est parvenue à SPS.

A ce propos l'Alliance regrette que "les dirigeants des deux unions, UE et UA, n'aient pas mis à profit cette opportunité pour l'exploration de nouveaux horizons en vue de mettre un terme au long conflit sur le statut des territoires sahraouis", estimant que "le Sommet n'a pas été en mesure, à cause de la France, de parvenir à une stratégie commune pour soutenir la lutte du peuple sahraoui pour la liberté et l'indépendance", indique encore le même communiqué.

"Les autorités de la République arabe sahraouie et démocratique (RASD), en tant que membre fondateur de l'UA et membre à part entière, ont mainte fois exprimé leur position de principe concernant le conflit et exhorté les Nations unies à prendre une mesure urgente pour la libération de tous les détenus sahraouis, y compris ceux de Gdeim Izik et la levée du blocus imposé aux  territoires occupés du Sahara Occidental", a précisé l'Alliance.

La capitale de la Côté d'Ivoire,Abidjan avait abrité les 29 et 30 novembre dernier, le  sommet UA-UE avec pour thème principal "Investir dans la jeunesse pour un avenir durable ". Un sommet qui a connu la participation de 55 pays membres de l'Union africaine (UA) d’Afrique et des 28 pays membres de l'Union européenne (UE).

Une importante délégation sahraouie conduite par le Secrétaire général du Front Polisario et président de la République sahraouie, Brahim Ghali a participé à ce sommet, ce qui constitue une victoire pour le peuple sahraoui et sa juste cause", a estimé l’alliance.

Le Sahara Occidental est inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non-indépendants et est, de ce fait concerné par l'application de la résolution 1514 de l'Assemblée générale de l’ONU sur l'octroi de l'indépendance aux pays et peuples colonisés.

Le Sahara Occidental est la dernière colonie en Afrique en étant occupé par le Maroc depuis 1975 avec l'appui de la France. (SPS)

020/090/700