RASD au sommet d’Abidjan: Le président de la République remercie les pays africains

Abidjan, 29 nov 2017 (SPS) Le président de la République, Brahim Ghali, a exprimé, mercredi à Abidjan, ses "vifs remerciements" aux pays africains, notamment l’Algérie, ayant soutenu et appuyé la participation de la RASD au sommet Union africaine-Union européenne (UA-UE) qui se déroule dans la capitale ivoirienne.

"Je tiens à exprimer mes vifs remerciements aux pays ayant soutenu et milité pour que la RASD soit présente à ce sommet, à leur tête l’Algérie", a déclaré le président de la République à la presse, en marge du sommet UA-UE.

Il a indiqué que "le soutien de ces pays a été unanimement adoptée par l’UA de manière à ce que tous les Etats membres de l’Union assistent aux sommets et autres rencontres initiées par l’Union avec les autres Organisations mondiales et régionales".

"Je ne cesserai jamais de mettre en valeur le rôle actif de ces pays qui nous ont aidés, particulièrement l’Algérie, ainsi que l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Angola, le Mozambique, l’Ouganda, le Kenya, l’Ethiopie, le Rwanda, la Mauritanie et d’autres pays ayant soutenu et approuvé la décision du dernier sommet de l’Union africaine concernant la participation de tous les Etats membres dans les fora organisés par l’UA ou auxquels l’Union participe", a-t-il dit.

M. Ghali qui est également secrétaire général du Polisario, a qualifié la participation de la RASD au sommet d’Abidjan de "grand acquis et de retentissante victoire pour le peuple et la cause sahraouis".

"Notre présence a été rendue possible grâce à la position forte et courageuse de l’UA qui milite pour une Afrique unie et indivisible, mais aussi pour la liberté et la dignité des peuples africains, conformément à la Charte constitutive de l’Organisation panafricaine", a ajouté M. Ghali.

Le président de la République était arrivé mardi en fin de journée à Abidjan pour prendre part au sommet UA-UE. Il est accompagné d'une forte délégation constituée de plusieurs ministres et conseillers.

Pour rappel, la RASD avait reçu une invitation du bureau du président de l'UA, à l'instar de tous les pays membres pour participer à ce sommet. La Côte d'Ivoire avait aussi invité tous les Etats membres de l'UA, sans exclusion, à participer au sommet et ce, conformément à la décision du Conseil exécutif  de l’UA prise lors de la session extraordinaire le 16 octobre 2017 à Addis-Abeba.

Le Maroc a vainement manoeuvré dans le but d’exclure la RASD de ce sommet, alors que la République sahraouie est un pays fondateur de l’Union africaine avec lequel le Maroc a accepté de siéger en adhérant à l’institution panafricaine et en procédant à la ratification de son acte constitutif, sans conditions et sans réserve. (SPS)

020/090/700