Guterres veut nommer le canadien Colin Stewart comme chef de la Minurso

New York, 23 nov 2017 (SPS) Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, est sur le point de nommer l’ancien diplomate canadien, Colin Stewart, comme chef de la mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum d'autodétermination au Sahara occidental (Minurso), a-t-on appris auprès d’une source proche du dossier.

Le chef de l’ONU a informé mercredi le Conseil de sécurité de son intention de nommer Colin Stewart comme son nouveau représentant spécial et chef de la Minurso. Ayant procédé aux consultations d’usage, Guterres a transmis cette proposition sous la procédure de silence.

Si le Conseil n’émet pas d’objection à cette proposition, le diplomate canadien sera confirmé comme nouveau chef de la Minurso.

Colin Stewart, 56 ans, a occupé plusieurs postes au sein de l’organisation onusienne. Il a été directeur adjoint et chef de cabinet du Bureau des Nations Unies auprès de l'Union africaine (UA) à Addis-Abeba de 2011 à 2016. Colin Stewart cumule également une expérience en tant que consultant indépendant dans le domaine des élections et du développement démocratique.

Ancien porte-parole du ministère des Affaires étrangère canadien, M. Stewart a auparavant rejoint la mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste (Minut) en tant que chef politique puis en tant que chef de cabinet par intérim.

Il a également représenté le centre Carter en Cisjordanie occupée et à Ghaza (territoires palestiniens occupés par Israël) et en République démocratique du Congo (RDC). (SPS)

020/090/700