Le Front Polisario réitère son aux efforts internationaux visant à la décolonisation du Sahara occidental

Chahid El-Hafed (Camps de réfugiés sahraouis), 12 nov 2017 (SPS) Le Secrétariat national (SN) du Front Polisario a réitéré dimanche la volonté de la partie sahraouie de coopérer avec les efforts internationaux visant à la décolonisation du Sahara occidental, la dernière colonie en Afrique, conformément à la charte et aux résolutions des Nations unies et de l'Union africaine.

Réuni samedi et dimanche en sa 6ème session ordinaire sous la présidence du Chef de l’Etat et SG du front Poisario, Brahim Ghali , le SN a réaffirmé la nécessité urgente de la mise en œuvre de la résolution 2351 du Conseil de sécurité des Nations Unies, notamment en ce qui concerne  l'accord de cessez-le-feu à la lumière des graves événements résultant de la violation flagrante du Maroc dans la région d'Elgargarat, mettant en garde contre tout retard dans le traitement de la situation, afin d’éviter la tension et à la confrontation dans la région.

Dans ce contexte le SN a appelé à permettre à la mission des Nations unies pour le référendum (MINURSO) de s’acquitter à sa mission principale pour laquelle elle a été créée en 1991, exigeant le retour immédiat et inconditionnel de la composante de l'UA à cette mission.

Le SN a appelé l'ONU et l'UA à agir énergiquement pour imposer une solution juste et démocratique, fondée sur la mise en œuvre urgente des clauses  du plan de règlement ONU-UA de 1991, signé par les deux parties (le Front Polisario et le Maroc) et ratifié par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Il a en outre demandé une date définie pour l'organisation d'un référendum libre et équitable devant permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance.

Le SN a réitéré son appel à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers politiques sahraouis à leur tête le groupe de Gdeim Izik. (SPS)

020/090/TRD