Le Nicaragua regrette la persistance de la situation coloniale au Sahara occidental

New York, 3 oct 2017 (SPS) L’Ambassadeur et Représentant permanent du Nicaragua auprès des Nations Unies, Jaime Hermida Castillo a exprimé le regret de son pays pour plus de quatre décennies le processus de processus de décolonisation du Sahara occidental  ne s’est pas achevé  et le peuple de ce territoire demeure privé de son droit à l'autodétermination.

Intervenant au débat sur la décolonisation de la 72ème session de l'Assemblée générale de l’ONU, le représentant du Nicaragua a réitéré l'engagement et la solidarité de son pays avec la lutte pour libération nationale du peuple sahraoui te le recouvrement de son droit à l'autodétermination et à l'indépendance.

S’agissant de la reprise des négociations entre le Front Polisario et le Maroc, M. Castillo a souligné la nécessité d’intensifier  tous les efforts pour parvenir à une solution pacifique au Sahara occidental devant permettre au peuple sahraoui de s’exprimer librement sur son avenir, afin d’éviter la reprise des hostilités, a-t-il averti. (SPS)

020/090/TRD