Le Comité tanzanien de solidarité avec le peuple sahraoui dénonce le transfert abusif des détenus de Gdeim Izik

Dar es Salam (Tanzanie), 19 sept 2017 (SPS) Le Comité tanzanien de solidarité avec le peuple sahraoui a dénoncé la décision des forces marocaines de transférer de façon abusive et sans avis préalable des prisonniers politiques sahraouis de Gdeim Izik et leur dispersion dans plusieurs prisons marocaines, a indiqué un communiqué parvenu à SPS.

Le comité a également condamné "vigoureusement" le procès inique prononcé par la Cour d'appel marocaine à l’encontre du groupe Gdeim Izk, malgré l’absence des preuves suffisantes", a souligné le communiqué.

Il a en outre appelé la communauté internationale à la tenue sans retarder  du référendum d’autodétermination du peuple sahraoui et le respect des droits de l’homme de ce peuple et ses ressources naturelles, exprimant sa solidarité avec le peuple du Sahara occidental.

Le comité tanzanien a aussi  critiqué "les autorités judiciaires marocaines pour leur "échec à garantir un procès équitable et d’avoir ignorer les allégations de torture contre les prisonniers de Gdeim Izik", appelant à "la libération immédiate des prisonniers politiques de Gdeim Izik et de tous les prisonniers d'opinion emprisonnés au Maroc. "

"Nous appelons la communauté internationale à sanctionner le Royaume du Maroc et ses complices pour les violations commises dans les territoires occupés du Sahara Occidental occupé", a conclu le communiqué. (SPS)

020/090/TRD