Une ONG britannique préoccupée par l’empêchement d’entrée d’une diplomate sahraouie au Pérou

Londres, 12 sept 2017 (SPS) L'ONG britannique (Adala UK) a exprimé sa préoccupation par la question de l’ambassadrice itinérante en Amérique latine, Khadijetou El Mokhtar, privée d'entrer au Pérou par le personnel de la migration.

Dans une lettre au président péruvien Pedro Pablo Kuçznski, l'ONG britannique s’est dite "consternée" par la détention depuis samedi 9 septembre, de Mme Khadijetou El Mokhtar à son arrivée sur le territoire péruvien, malgré qu’elle se rende au Pérou à l’invitation du Sénat de la République, d'autres institutions et des représentants de la société civile.

"Le Pérou est confiant queson ministère des AE agit conformément au droit international et aux accords signés par le pays dans le domaine des droits de l'homme et procède en conséquence à autoriser la libre circulation de la diplomate sahraouie sur le territoire péruvien, afin de mener à bien sa mission conformément à son agenda", a estimé Adala.

L’ONG a également demandé au président Pablo d’accorder immédiatement un accès gratuit à Mme Khadijetou El Mokhtar et lui assurer les garanties devant lui permettre d'exercer son droit en tant que diplomate, a conclu la lettre. (SPS)

020/090/TRD