Brésil: CEBRAPAZ rejette la décision du Pérou d’empêcher l'entrée de l'ambassadrice sahraouie, Khadijetou El Mokhtar

São Paulo, 12 sept 2017 (SPS) Le Centre brésilien pour la solidarité avec les peuples et la lutte pour la paix (CEBRAPAZ) a rejeté dimanche la décision du Pérou d'empêcher l'entrée de l'ambassadrice itinérante en Amérique latine, Khadijetou El Mokhtar, selon un communiqué rendu publique lundi, dont une copie est parvenue à SPS.

CEBRAPAZ se joint à d'autres organisations civiles pour la défendre des droits de l'homme en Amérique latine et des associations de solidarité avec le peuple sahraoui pour exiger des explications et modifier le traitement inadmissible contre Mme Khadijetou El Mokhtar, qui est également une diplomate d'un pays reconnu par le Pérou.

"Les organisations de défense des droits de l'homme auxquelles nous adhérons, y compris le Pérou, demandent également au Pérou de reprendre ses relations diplomatiques avec la RASD en fonction du droit à l'autodétermination des peuples et de l'égalité juridique entre les États, reconnu dans la Charte des Nations Unies ", souligne le communiqué.

"Le traitement infligé à l'ambassadrice de la RASD est inadmissible et nous exhortons les autorités du pays voisin, au Pérou, à faire justice en libérant la diplomate pour mener sa mission en la défense de la juste cause de son peuple pour l’autodétermination, donnant effet à la reconnaissance de la RASD, pour laquelle nous luttons au Brésil", conclut le communiqué. (SPS)

020/090/TRD