Les participants à l'Université d'été des cadres du Front Polisario et de l'Etat sahraoui appellent à assurer davantage d'aides alimentaires au profit du peuple sahraouis

Boumerdes,(Algérie),24 août 2017(SPS) - Des participants à l'Université d'été des cadres du Front Polisario et de l'Etat sahraoui ont appelé, jeudi à Boumerdès à la clôture des travaux, à faire pression sur tous les partenaires pour dénoncer la souffrance du peuple sahraoui et augmenter les aides alimentaires destinées aux réfugiés sahraouis.

"Les donateurs veulent affamer les réfugiés sahraouis  en réduisant les quantités de denrées alimentaires destinées à ces derniers", a indiqué la présidente du Croissant rouge algérien (CRA), Mme.Saida Benhabiles lors de son intervention, appelant tous les partenaires  internationaux à dénoncer ces pratiques.

Mme Benhabiles a affirmé dans ce sens que le CRA poursuivrait sa solidarité et ses subventions au profit des Sahraouis vivant dans les camps de réfugiés, qui souffrent depuis plus de 40 ans.

La même responsable a salué les efforts consentis par les responsables sahraouis en faveur de leur peuple affirmant que le Sahara occidental était un Etat fort de ses instituions.

"L'Algérie et tous les Algériens poursuivront leur soutien à la lutte du peuple sahraoui" a déclaré le président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), Dr. Said Ayachi qui a ajouté que "cette université traduit une forte volonté politique pour soutenir la lutte sahraouie jusqu'à l'indépendance".

Lors de son intervention, le président de la commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté à l'APN, Abdelhamid Si Afif, a réitéré le soutien "indéfectible" au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination conformément à la légalité internationale, appelant l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU, M.Horst Kohler, à  accélérer le processus de règlement au Sahara occidental à travers une solution juste conformément aux décisions de la légalité internationale.

Dans le même contexte, il a mis l'accent sur la responsabilité des Nations unies et l'ensemble des Etats quant à la protection du peuple sahraoui et de ses richesses, estimant que "cette responsabilité est historique et morale".

Les participants aux travaux de l'Université d'été des cadres du Polisario et de l'Etat sahraoui, organisés du 10 au 23  août 2017 à Boumerdès, ont adressé un message de remerciements et de reconnaissance au président algérien M. Abdelaziz Bouteflika, qui a soutenu le combat du peuple sahraoui pour son droit à l'autodétermination. Ils ont également adressé un deuxième message aux prisonniers  politiques sahraouis du groupe Gdeim Izik dans lequel ils ont exprimé leur soutien indéfectible à leur combat, saluant leur sacrifice pour la dignité de leur peuple.(SPS).

090/97/24082017