L’association Baléare amie avec le peuple sahraoui déposera une plainte contre l’exploitation illégale du sable sahraoui auprès de la commission européenne (présidente)

Madrid, 26 mai 2017 (SPS) La présidente de l’association Baléare amie avec le peuple sahraoui , Catalina Rosselo compte déposer une plainte auprès de la commissions européenne contre l'exploitation illégale du sable sahraoui déchargé mercredi au port de palma en dépit des dénonciations et protestations.

Cette responsable a indiqué qu’elle poursuivra sa dénonciation contre le déchargement du sable sahraoui dans le port de Palma et qu’elle étudie actuellement les voix et moyens de porter plainte au niveau de la commission européenne. Catalina Rosselo a par ailleurs indiqué qu’elle est en contact avec l’organisation Western Sahara Resource Watch spécialisée dans le domaine pour étudier la meilleure façon de déposer plainte auprès de l’instance européenne.

A cela s’ajoute a-t-elle encore indiqué, le projet de loi proposé par  l’intergroupe du parlement Baléare pour la paix et la liberté au Sahara occidental qui vise à dénoncer le pillage des ressources naturelles du Sahara occidental qui n’est conforme ni avec le droit international ni avec le droit européen.

Cette exportation illégale du sable sahraoui a été énergiquement dénoncée dimanche dernier par l’association Baléare amie avec le peuple sahraoui qui a déploré le pillage systématique et en toute impunité des ressources naturelles sahraouies. Plusieurs personnalités politiques de différents partis du parlement Baléare ont soutenu cette action en dénonçant également le pillage des ressources naturelles sahraouies et en demandant de respecter l’arrêt du 16 décembre dernier de la CJUE qui exclut le territoire sahraoui de toute transaction commerciale européenne avec le Maroc.

Ces personnalités ont également prit part mercredi à un rassemblement au niveau du port de Palma pour protester contre le déchargement du sable transporté par le navire southwester avec à son bord 35 milles tonnes.  

Ensemble, nous montrons notre soutien à l'Association des Amis du peuple sahraoui, et à la cause qu’elle défend avait déclaré le conseiller de l'Environnement, Vicens Vidal au gouvernement régional des Baléares alors que la présidente de l'Intergroupe pour la paix et la liberté au Sahara au parlement Baléare, Conxa Obrador, a exhorté les autorités à respecter la loi en faisant référence à l'arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne qui a conclu que les accords commerciaux entre l’union européenne et le Maroc ne s’appliquent pas au territoire du Sahara occidental.(SPS)

020/090/700