Le croissant rouge sahraoui lance un appel "urgent" aux pays donateurs afin d’éviter une crise humanitaire aux réfugiés sahraouis

Chahid ElHafed, 22 mai 2017 (SPS) le Croissant Rouge Sahraoui (CRS) a lancé un appel "urgent" à tous les pays donateurs et  toutes les organisations  humanitaires pour fournir une aide humanitaire d’urgence  pour éviter le danger qui menace la vie des refugiées  sahraouis qui dépendent  totalement de l’assistance humanitaire internationale depuis plus de 4O ans, a indiqué un communiqué du CRS rendu publique ce lundi.

"Le stock de sécurité en produits  alimentaires  de base destiné aux personnes les plus vulnérables des réfugiés  sahraouis  a connu un manque  et en particulier  le sucre et le riz, ainsi que pour les autres produits de base, ce qui a obligé le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) de réduire la ration alimentaire mensuelle  de ces réfugiés a près de 20% durant le mois de mai actuel  et aura recours a plus de réduction  le mois de juin prochain s’il n’y a pas une contribution des donateurs le plus tôt possible", a averti le CRS. 

Devant cette contrainte le PAM  ne sera pas en mesure d’honorer ses engagements  pour le deuxième semestre  de l’année 2017, ce  qui  aggravera davantage  la situation des réfugiés sahraouis, en raison de l’inexistence des produits micronutriments  contre la malnutrition et l’anémie, ce qui menacer la vie de plus 22000 enfants et femmes déjà  atteints par l’anémie et la malnutrition, et la diminution des produits frais  destinés aux réfugiés a près de 70% à cause de l’absence de libération de la contribution la Direction Générale de ECHO pour 2017 a ce programme très vital" ; a ajouté la même source.

"Cette crise alimentaire aigue coïncide avec l’approche du mois sacré  du ramadan et les températures élevées  ce qui aura  un impact sérieux sur la santé   des milliers de femmes, des enfants et de personnes âgées parmi ces refugiés" ; a déploré le CRS.

Il convient de noter que le conseil de sécurité  a lancé un appel aux pays donateurs, notamment dans sa résolution du mois d’avril dernier, afin de faire plus de contributions et de ne pas réduire les rations alimentaires, a rappelé le CRS.

Le PAM a récemment tiré la sonnette d’alarme et a  appelée a fournir environ 7.9 millions de dollars  US  pour garantir le minimum  des besoins alimentaires des refugiées sahraouis  pour la deuxième moitie de cette année, rappelle-t-on. (SPS)

020/090/TRD