Un exposé sur la situation des droits de l'Homme dans les territoires sahraouis occupés présenté devant le sénat italien

Rome, 03 mai 2017 (SPS) Un exposé sur la situation des droits de l'Homme  dans les territoires occupés sahraouis a été présenté mardi devant le sénat  italien, par ma militante sahraouie des droits de l'Homme, la vice-présidente de l'association sahraouie des victimes des violations des  droits de l'Homme par le Maroc El Ghalia Abdallah Mohamed Djimi.

L'intervenante a évoqué la situation des droits de l'Homme dans  les territoires occupés du Sahara occidental  notamment la situation des détenus sahraouis dans les prisons marocaines et  plus particulièrement l'état de santé grave des militants Hamadi Ennaceri et Gabel Djouda en grève de la faim  depuis plus de deux semaines à Smara occupée.

La militante sahraouie a rappelé la politique de harcèlement  pratiquée par l'Etat marocain contre les militants sahraouis à travers  notamment la suspension de leurs salaires mensuels.

L'avocate Francesca Doria présidente de l'association "TERES", a  présenté de son côté un exposé sur l'importance du rôle des observateurs  internationaux de s'informer de près sur la situation des droits de l'Homme  dans les territoires occupés à travers les visites sur les lieux et en assistant aux procès des détenus sahraouis. Elle a dénoncé avec fermeté "la  politique de dissuasion subie par ces derniers depuis 2014".

La militante sahraouie des droits de l'Homme El Ghalia Abdallah  Mohamed Djimi est attendue dans plusieurs villes italiennes dans le cadre  d'une visite de deux semaines pour sensibiliser l'opinion publique sur la  réalité des droits de l'Homme dans les territoires sahraouis occupés. (SPS)

020/090/700