AFAPREDESA confirme l'existence de fosses communes au Sahara occidental

(Envoyés spéciaux)

Dakhla (camps de réfugiés sahraouis), 13 avr 2017 (SPS) Le président de l'Association des familles des prisonniers et disparus sahraouis (AFAPREDESA), Abdeslam Omar a confirmé jeudi  l'existence de fosses communes au Sahara occidental.

Intervenant en marge des travaux de la Conférence internationale des étudiants et jeunes pour la solidarité avec le peuple sahraoui, M. Omar a relevé que le Maroc refuse la visite des observateurs et des organisations des droits de l'homme afin de découvrir  les fosses communes et les restes des victimes.

Il a également condamné les violations marocaines des droits de l'homme, appelant à l’ouverture du territoire aux observateurs internationaux et à faire la lumière sur le sort de plus de 500 disparus depuis le début de l’occupation marocaine du Sahara occidental.

Le président de l'AFAPREDESA a rappelé que les violations des droits de l'homme nécessite l’élargissement des compétences de la mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occiden tal (Minurso) à la protection te la surveillance des droits de l’homme au Sahara occidental. SPS)

020/090/TRD