"Je suis venu dans les camps sahraouis pour connaitre davantage la réalité de la cause sahraouie" (étudiante espagnole)

(Envoyés spéciaux)

Dakhla (camps de réfugiés sahraouis), 12 avr  2017 (SPS) Une étudiante à l'Université de Valladolid (Espagne), Beatriz Castañeda a déclaré être venue dans les camps de réfugiés pour s’enquérir  davantage la réalité sahraouie afin de transmettre cette réalité à l’opinion publique en Espagne.

Béatriz,  également  journaliste étudiante est venue pour couvrir les travaux de la Conférence internationale des jeunes et étudiants pour la solidarité avec le peuple sahraoui, a souligné que sa visite va se concentrer sur la situation vécue par le peuple sahraoui, notamment la résistance de la femme et des étudiants sahraouis, afin de pouvoir sensibiliser au sein de sa communauté ou la question du Sahara occidental est méconnue.

Elle s’est dite très impressionnée "d’être avec les sahraouis".

La Conférence internationale des étudiants et des jeunes de solidarité avec le peuple sahraoui s’est ouverte mercredi à Dakhla à l’initiative de l’union des étudiants de Saguia el-Hamra et Rio de Oro), sous le thème :  "Ensemble pour libérer la dernière colonie en Afrique", en présence des centaines de professeurs et d’étudiants venus d’Europe et d’Afrique.

Les travaux de cette conférence se poursuivront jeudi avec les interventions autour des questions des violations marocaines des droits de l’homme au Sahara occidental, du mur marocain, du rôle de l’UA et de l’ONU pour la solution du conflit, la lutte de la femme sahraouie et la résistance pacifique menée par le peuple sahraoui. (SPS)

020/090/TRD