La reconnaissance du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination contribue à renforcer la paix dans la région (Khatri Addouh)

Smara (camps de réfugiés sahraouis), 26 fév 2017 (SPS) Le président du parlement (Conseil national), Khatri Addouh a affirmé dimanche que "la reconnaissance du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination contribue à renforcer la paix, la sécurité, la coexistence et l'intégration dans la région". 

"La reconnaissance du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination permettra d'asseoir les fondements de la paix, de la sécurité, de la coexistence et de l'intégration dans la région", a indiqué M. Khatri au cours d'une rencontre avec une délégation du Congrès américain conduite par James Inhofe au camps de réfugiés sahraouis de Smara, précisant qu’"en dépit de la conjoncture que connait la région actuellement, nous avons réussi à protéger notre peuple des tiraillements qui peuvent conduire à des dérapages sécuritaires".

"Bien qu'une partie de notre territoire demeure occupée et qu'un grand nombre de nos concitoyens sont victimes de répression, de torture, et d'arrestations arbitraires et en dépit du fait que nous vivons des conditions très difficiles que ce soit dans les territoires libérés ou dans les camps des réfugiés, nous avons pu édifier des institutions solides pour les générations futures et asseoir une vision stratégique pour notre système politique démocratique et ouvert qui est fondé sur la séparation des pouvoirs" a fait savoir le responsable sahraoui, affirmant que cela est à même de "garantir l'avenir après l'indépendance".

M. Khatri Addouh a, par ailleurs, salué le soutien constant de James Inhofe à la cause sahraouie et l'intérêt accordé par les membres de la délégation du Congrès américain à la situation du peuple sahraoui.

Il a outre affirmé que " le peuple sahraoui lutte afin que sa volonté de vivre soit respectée" et qu'il " partage avec les peuples de la région les mêmes idéaux et demande à ce que les peuples du monde entier reconnaissent son droit à l'autodétermination et à l'indépendance".

La délégation du Congrès américain a rencontré au cours de sa visite effectuée ce dimanche dans la wilaya de Smara et aux camps de réfugiés sahraouis Chahid El-Hafed, le Président Sahraoui, également  Secrétaire général du Front Polisario, M. Brahim Ghali, ainsi qu'un nombre de responsables sahraouis.

M. James Inhofe, membre du Sénat américain, a affirmé à Smara " sa position constante" et son soutien constant au droit du peuple sahraoui à l'auto-determination, mettant l'accent sur la nécessité à ce que les Etats Unis oeuvrent à mettre un terme à l'occupation marocaine du Sahara Occidental.

Dans une allocution devant la population et les autorités de Smara, M. James Inhofe a indiqué dimanche, que cette visite " visait à vous affirmer que notre position n'avait pas changé et que nous demeurions à vos côtés, que notre soutien se poursuivra et sera encore plus soutenu".

La délégation du Congrès américain composée de quatre (4) membres dont le Président de la Commission Tom Lantos des droits de l'homme, accompagnée de l'ambassadrice des Etats Unis à Alger, Joan Polaschik, était arrivée dimanche après-midi, dans la wilaya de Smara dans les camps des réfugiés sahraoui. (SPS)

020/090/700 261510 FEV 017 SPS