Espagne : Le maire d’Albacete réitère son soutien à la cause sahraouie

Madrid, 6 fév 2017(SPS) Le maire d’Albacete (Espagne), Javier Cuenca a réitéré son soutien à la cause du peuple sahraoui lors d’une conférence organisée par l’association locale amie avec le Sahara occidental occupée.

 Javier Cuenca a mis en évidence la relation étroite qui existe depuis les années 90 entre sa ville et le peuple sahraoui à travers l’association des amis du peuple sahraoui en rappelant que sa ville est jumelée avec la ville sahraouie de Bir Gandouz. Il (le maire) a en outre rappelé que sa ville est l’une des plus actives en Espagne en matière de soutien et de solidarité avec la cause et la population sahraouie.

Dans ce cadre, il a noté la participation active de sa ville dans le programme de "vacances en paix" destiné à accueillir des dizaines d’enfants sahraouis pendant l’été et les caravanes alimentaires "à travers lesquelles nous contribuons à soulager la population des réfugiés qui vit dans des conditions difficiles et dans des situations d’urgence", a-t-il souligné.

Par ailleurs, le président de l’association espagnole amie avec le peuple sahraoui de la ville de Getafe a rappelé, dans une rencontre de sensibilisation sur la cause et la lutte du peuple sahraouies "la responsabilité historique de l’Espagne dans le conflit sahraoui".

L’Espagne, a-t-il indiqué a "abandonné le Sahara occidental sans pour autant parachever son processus de décolonisation" et afin de rétablir le peuple sahraoui dans son droit "l’Espagne doit assumer sa responsabilité et son statut de puissance administrante de ce territoire occupé illégalement depuis, par le Maroc".

La violation des droits de l’homme dans les territoires occupés ont également fait l’objet d’une intervention de l’activiste sahraoui , Hacene Aalia, qui a rappelé "les violations quotidiennes des droits les plus fondamentaux des sahraouis par les forces occupantes". Il a en sus rappelé le violent démantèlement du camp de Gdeim Izik par les forces marocaines et toutes les atrocités et tortures qu’ont du subir les sahraouis.

L’eurodéputée Paloma Lopez qui a également prit part à cette rencontre a rappelé à l’assistance les efforts consentis par l’intergroupe  de soutien au Sahara occidental au sein du parlement européen et ses appels au respect "de la légalité internationale sur la question sahraouie et à l’application des diverses résolutions devant aboutir à l’organisation d’un référendum d’autodétermination au Sahara occidental".

En Espagne, le mouvement de solidarité avec le peuple sahraoui (associations, institutions élues , syndicats "ne cessent de réitérer, ces derniers temps, leur soutien indéfectible à la cause sahraouie et à poursuivre l’aide politique et humanitaire aux réfugiés sahraouis qui vivent dans des conditions difficiles dans les camps depuis plus de 40 ans.

Le mouvement de solidarité espagnol en effet, organise actuellement différentes actions culturelles, sportives et caritatives afin de récolter les fonds nécessaires pour parer aux besoins urgents de la population en matière de produits alimentaires, de médicaments et de continuer à sensibiliser l’opinion espagnole et internationale de la justesse de la cause sahraouie et la nécessaire application des résolutions internationales devant mener à une solution juste et durable au conflit sahraoui.(SPS)

020/090/700 061955 FEV 017 SPS