"Après son admission au sein de l’UA, le Maroc doit tourner la page de l'agression et de l'occupation illégale des territoires de la RASD" (ministre des AE)

Alger, 06 fev 2017 (SPS) Le ministre des Affaires étrangères, M. Mohamed Salem Ould Salek a déclaré que le Maroc en  ratifiant l'Acte constitutif de l'Union africaine est obligé de tourner la page de l'agression, l'expansion et de l'occupation d'une importante partie des territoires de la RASD.

Ould Salek qui animait lundi une conférence de presse au siège de l'ambassade sahraouie à Alger que "l'avenir mettra à l’épreuve la réalité des intentions du Royaume du Maroc après la ratification de l'Acte constitutif de l'UA, étant le seul pays africain qui ne reconnaît pas ses frontières internationalement reconnues jusqu'à la ratification de cet Acte".

Le chef de la diplomatie sahraouie a estimé la présence du roi du Maroc, au coté du président sahraoui avec leurs pairs africains est un pas dans la bonne direction imposée par la lutte du peuple sahraoui, soulignant  à cet égard que la RASD est prête à faire la paix avec son voisin, le Royaume du Maroc sur la base des principes de l'Union africaine, que le Maroc a ratifié sans réserve et en conformité avec les résolutions de la légitimité internationale.

La décision du 28ème sommet de l'UA à accepter l'adhésion unanimement et sans vote du Maroc, parce que le Royaume du Maroc a reconnu et accepté les frontières internationalement reconnues à travers  la ratification sans réserve à la Charte fondatrice, qui stipule dans son article (4) de respecter les frontières existantes à l'indépendance, héritée de l’ère coloniale, étant la base obligatoire et un principe fondamental intangibles, y compris la prévention de l'acquisition des territoires par la force, et le principe de l'égalité entre les Etats membres et le respect de leurs souveraineté et intégrité territoriales et la résolution des conflits entre les Etats membres par la voie pacifique, a souligné Ould Salek. (SPS)

020/090/TRD 061649 FEV 017 SPS