"Le Maroc vit un isolement flagrant au niveau régional et international"

Aousserd (Camps des réfugiés sahraouis), 20 jan 201è (SPS) Le président de la République et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a déclaré que le Maroc "se débat dans des crises internes politiques et socio-économiques et vit un isolement au niveau régional et international".

Le président sahraoui a affirmé jeudi dans une allocution lors de la clôture des journées de formation des cadres de l'organisation politique du Front Polisario organisées dans la wilaya d'Aousserd, que "la décision de la Cour européenne de Justice (CJUE) a enfoncé davantage le Maroc dans l'isolement" étant en confrontation avec les Nations unies et l'Union africaine.

Pour le président de la République, l'isolement du Maroc consacre l'inexistence de toute souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental et la légitimité du Front Polisario en tant que seul représentant du peuple sahraoui, habilité à plaider sa cause dans le concert des nations.

Des conférences sur l'organisation politique ont été animées lors de cette rencontre qui a débuté le 15 janvier à Aousserd dans les camps des réfugiés sahraouis.

Concernant les développements à El guergarat, M. Ghali a affirmé dans son allocution que le Front Polisario a fait face avec fermeté à la nouvelle tentative de légitimation de l'occupation illégale. Cette position a suscité un intérêt sans précédent à l'égard de la cause nationale notamment au Conseil de sécurité, a-t-il souligné.

Le président de la République a précisé que les dirigeants sahraouis ont "pris les mesures appropriées au niveau de l'Armée de libération populaire sahraouie pour riposter contre les tentatives marocaines qui menacent la paix et la stabilité, notamment le trafic de drogue dont les autorités d'occupation marocaine veulent submerger la région et y encourager le crime organisé et le terrorisme". (SPS)

020/090/700 201700 JAN 017 SPS