Lamamra exhorte l’UA à s’associer pleinement à l’effort pour la résolution du conflit au Sahara occidental

Oran, 17 déc 2016 (SPS) Le ministre algérien d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a exhorté, samedi à Oran, l’Union Africaine (UA) à "s’associer pleinement" à l’effort pour la résolution du conflit au Sahara occidental.

S’exprimant à l’ouverture du 4ème Séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique, M. Lamamra a estimé que "l’UA, dont la position et l’action inlassables en faveur du respect des droits légitimes du peuple sahraoui honorent ses Etats membres, devrait être pleinement associée à cet effort et à l’ensemble du processus de résolution de ce conflit".

M. Lamamra a jugé "incompréhensible que l’ONU, qui coordonne avec l’UA sur toutes les questions de paix et de sécurité en Afrique, n’ai pas été exigeante pour le bénéfice de la plus-value politique de l’UA sur la question du parachèvement de la décolonisation du Sahara occidental".

"Le processus du règlement de ce conflit est de nouveau dans l’impasse depuis près d’une dizaine d’années, alors que le peuple sahraoui attend, depuis des décennies, sous l’occupation et dans les tentes de l’exil, pour exercer son droit à l’autodétermination. Il est face à une véritable politique du fait accompli, menée par la puissance occupante dans ce territoire", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie algérienne a déploré le fait que "les efforts de règlements des conflits multiples se heurtent, souvent, à la volonté de certaines parties désireuses d’imposer leur point de vue et leurs intérêts propres au détriment d’une approche équilibrée, tenant compte du nécessaire respect du droit international et des intérêts bien compris de l’ensemble des parties prenantes".