Une contribution italienne à hauteur de 500.000 euros d'aide aux enfants réfugiés sahraouis

Alger, 07 déc 2016 (SPS) Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) s'est dit satisfait d'une contribution du gouvernement italien à hauteur de 500.000 euros destinée aux réfugiés sahraouis, a indiqué mercredi un communiqué de presse de l'agence humanitaire.

"La contribution italienne sera utilisée pour l'activité des repas scolaires du PAM qui offre des collations à 40.500 élèves des écoles primaires et maternelles, composées d'un verre de lait et de biscuits à haute teneur énergique", précise l'agence humanitaire, expliquant que "l'objectif de cette activité est de maintenir les taux d'inscription et de garder les enfants sahraouis en milieu scolaire".

"En raison de contraintes de financement sévères depuis 2015, la collation en milieu de matinée a été réduite au seul verre de lait cette année. Nous sommes heureux de pouvoir inclure les biscuits à haute teneur énergique, grâce à la contribution italienne et donc rétablir une collation complète en milieu scolaire pour les élèves sahraouis", a souligné Romain Sirois, Représentant du PAM en Algérie, cité dans le communiqué.

La contribution italienne servira également à acheter des produits nutritifs spécialisés pour prévenir la malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans, en ciblant 13.200 enfants âgés de 6 à 59 mois dans le cadre de l'activité nutritionnelle du PAM qui lutte contre la malnutrition et l'anémie dans les camps, selon le texte.

"La composante nutrition a également été durement touchée par les contraintes de financement en 2016. La contribution italienne permet l'achat de produits spécialisés pour les jeunes enfants qui n'ont pas été disponibles tout au long de 2016", a ajouté M. Sirois.

"La malnutrition affecte un enfant sur quatre dans les camps de réfugiés sahraouis. Les derniers chiffres démontrent un taux de malnutrition aiguë globale de 8% chez les enfants de moins de cinq ans. La malnutrition chronique présente des risques graves pour la santé des enfants et peut être mortelle. Elle ralentit le développement intellectuel, réduit la productivité et perpétue la pauvreté parmi les communautés affectées", explique le communiqué.

Le PAM a "remercié le gouvernement italien d'avoir soutenu ses opérations de lutte contre la faim dans le monde et en particulier son engagement envers la population sahraouie réfugiée."

"Le PAM soutient les réfugiés sahraouis depuis 1986. Dans les camps des réfugiés sahraouis, la distribution de vivres s'ajoute au programme de prévention et de traitement de la malnutrition et le programme de repas scolaires, ce dernier visant à encourager la scolarisations des enfants réfugiés", note l'agence onusienne.

Toute l'assistance du PAM en Algérie est offerte en partenariat avec des organisations non-gouvernementales nationales et internationales qui s'assurent que l'aide parvienne jusqu'aux destinataires", note l'agence humanitaire qui aide quelques 80 millions de personnes dans environs 80 pays. (SPS)

020/090/700 071855 DEC 16 SPS