Espagne : le maire de Valence rejoint la campagne de soutien à la décolonisation du Sahara occidental

Madrid, 24 nov 2016(SPS)  Le maire de Valence, Joan Ribo, vient d’adhérer à la campagne de décolonisation du Sahara occidental lancé il y’a quelques mois par la coordination espagnole des associations amies avec le peuple sahraoui.

Cette campagne à laquelle ont adhéré plus de trois cent personnalités politiques, artistiques, culturelles, syndicalistes, partis politiques, journalistes et autres personnes revendique la tenue d’un référendum d’autodétermination au Sahara occidental qui permettrait au peuple sahraoui de décider librement et démocratiquement de son avenir.

Le conseil municipal de Valence a dans un communiqué souligné que cette initiative vise à influencer politiquement le gouvernement espagnol qui présidera en décembre prochain, le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) afin de "promouvoir des mesures devant lancer un processus conduisant au référendum d’autodétermination au Sahara occidental".

L’Espagne a une dette historique avec ce territoire et c’est "à notre pays que revient d’assurer le suivi des droits humains et politiques des Sahraouis", a indiqué le maire dans son texte.

Cette initiative, ajoute-t-on, vise également "à rappeler la cause sahraouie à tous pour qu’elle ne soit pas oubliée et aussi pour l’inclure dans l’ordre du jour du gouvernement espagnol et les institutions internationales qui doivent faire respecter les droits des Sahraouis".

Plusieurs institutions espagnoles ont réaffirmé leur soutien total et continu à la cause sahraouie dont le dernier en date est celui du parlement catalan.

En effet, la présidente du parlement catalan, Carme Forcadell, avait réaffirmé vendredi dernier le soutien de son parlement à la cause sahraouie et à tous les peuples qui souffrent actuellement sous la colonisation.

Elle avait précisé devant une délégation de parlementaires de pays africains et européens conduite par le président du conseil national sahraoui Khatri Eddouh et participant à la 41 eme édition de l’EUCOCO que son parlement avait transmis une déclaration institutionnelle à l’ONU l’invitant à régler le conflit au Sahara occidental en application des résolutions internationales prévoyant la tenue d’un référendum d’autodétermination.

La campagne pour la décolonisation du Sahara occidental initiée par la coordination espagnole des associations amies avec le peuple sahraoui (Ceas-Sahara) souligne, selon le document préparé à cet effet, que "la question du Sahara occidental a trop duré et que la puissance administrante de ce territoire qu’est l'Etat espagnol devrait promouvoir des mesures pour garantir que le référendum sur l'autodétermination se tienne le plus tôt possible".(SPS)

020/090/700 241900 NOV 016 SPS