4e sommet Afrique-Monde arabe: les pays africains unis face aux tentatives de déstabilisation du Continent

Malabo, 23 nov 2016 (SPS) Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine (UA) et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel a affirmé mercredi à Malabo que la "cohésion" qui a marqué le 4e Sommet Afrique-Monde arabe face aux tentatives du Maroc d'exclure la République arabe sahraouie démocratique(RASD) des travaux du sommet "démontre que le Continent africain demeure uni face à toute tentative visant la déstabilisation de l'Afrique et de l'Union africaine".

Dans une déclaration à "Radio Algérie internationale", M. Messahel qui représente l'Algérie au 4e sommet arabo-africain, a affirmé que la tentative du Maroc d'expulser la République Sahraouie du sommet "était vaine face à la résistance de tous les pays africains sans exclusive", soulignant qu'"aucun pays africain n'a émis de réserves sur les principes de la Charte de l'UA".

"Ce résultat traduit la cohésion de l'Afrique et réaffirme que le continent africain est toujours prêt à déjouer toute tentative visant sa déstabilisation, il s'agit là d'une réponse cinglante à tous ceux qui veulent diviser le continent", a-t-il ajouté.

"Les manœuvres du Maroc étaient vouées à l'échec face à la ferme volonté africaine", a ajouté M. Messahel précisant que le "Maroc en tant que pays voisin, veut adhérer à l'UA, mais il vient de démontrer encore une fois qu'il n'affiche pas une réelle volonté pour ce faire".

Le 4e sommet Afrique-Monde arabe a été sanctionné mercredi par la "Déclaration de Malabo" qui met l'accent sur la nécessité de renforcer les relations et de raffermir les liens entre les pays africains et le Monde arabe, notamment en cette conjoncture et à la lumière des mutations que connait le monde. (SPS)

020/090/700 232200 NOV 016 SPS