Sahara occidental: l'Espagne doit assumer sa responsabilité historique (ambassadeur)

Alger, 15 nov 2016 (SPS) L'ambassadeur sahraoui en Algérie, Bouchraya Hamoudi Bayoune a appelé mardi à Alger le gouvernement espagnol à assumer ses responsabilités envers la cause sahraouie lors de sa présidence du Conseil de sécurité de l'ONU en décembre prochain.

S'exprimant en marge d'une rencontre d'information organisée au Centre d'information sahraoui sur "L'Accord tripartite de Madrid sur la partition du Sahara Occidental", l'ambassadeur sahraoui a indiqué que la conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO) prévue les 18 et 19 novembre en Espagne sera organisée dans une "conjoncture particulière" et constituera une opportunité pour "demander à l'Espagne d'assumer ses responsabilités dans le conflit au Sahara occidental".

La conférence organisée annuellement dans différents pays européens permettra d'adresser des appels à l'Espagne pour la révision de l'accord de Madrid, la reconnaissance du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination lors de sa présidence du Conseil de sécurité à partir de décembre prochain", a ajouté M. Bouchraya Hamoudi Bayoune.

La participation de la Cour de justice de l'Union Européenne (CJUE) à la conférence est la preuve irréfutable que "l'Europe ne reconnaît pas la souveraineté du Maroc sur les territoires sahraouis", a estimé le diplomate sahraoui.

La conférence "lancera un appel à la communauté internationale en vue d'exercer des pressions pour que l'ONU assume ses responsabilités et que la Minurso tienne ses engagements et accomplisse ses missions au Sahara Occidental", en œuvrant à établir "une stratégie et un calendrier visant à organiser le referendum d'autodétermination au Sahara Occidental et mettre un terme à l'occupation marocaine des territoires sahraouis".

La 41ème EUCOCO se tiendra cette année dans la ville espagnole de Vilanova, avec la participation de plusieurs personnalités, organisations espagnoles et de représentants du gouvernement espagnol, de la RASD et de pays européens.

Répondant en masse à l'appel de la Coordination espagnole des associations amies avec le peuple sahraoui (CEAS-Sahara), des centaines de personnes venues de diverses régions d'Espagne avaient manifesté samedi dernier à Madrid pour dénoncer les accords de Madrid du 14 novembre 1975 qui ont permis au Maroc d'occuper illégalement les territoires sahraouis.

Brandissant des drapeaux sahraouis et scandant "le Maroc coupable et l'Espagne responsable", "liberté et la paix au Sahara occidental", "justice pour le peuple sahraoui", les manifestants devancés par une délégation sahraouie composée du ministre de la coopération de la RASD, Boulahi Sid, la représentante du front Polisario en Espagne, Mme Khira Boulahi, le président de la CEAS-Sahara, José Taboada, des représentants de quelques partis politiques, d'artistes et de syndicalistes, avaient marché de la gare centrale d'Atocha vers le siège du ministère des Affaires étrangères.(SPS)

020/090/700 151800 NOV 016 SPS