Espagne: le gouvernement de Cantabrie réaffirme son soutien à la cause sahraouie

Madrid, 12 nov 2016 (SPS) Le gouvernement de Cantabrie (Espagne) a réaffirmé jeudi son soutien à la cause sahraouie par la recherche "d’une solution pacifique et diplomatique" au conflit du Sahara occidental.

Le vice-président du gouvernement de la Cantabrie, Eva Diaz Tezanos, ainsi que le ministre de l'Education, de la Culture et des Sports, Ramon Ruiz, ont assuré lors d’une réunion avec une délégation sahraouie, conduite par le ministre de la coopération , Bulahi Sid , que le gouvernement de Cantabrie continue à soutenir la cause sahraouie qui nécessite la recherche d’une "solution pacifique et diplomatique", indique le gouvernement dans un communiqué.

Diaz Tezanos a en outre affirmé que son gouvernement va continuer à aider la population sahraouie sur le plan économique et humanitaire et a confirmé qu’un "soutien financier est prévu pour l’année prochaine", afin de pouvoir assurer la continuité des programmes de coopération qui ont été réalisés en 2016 et particulièrement le programme de "Vacances en paix" et de l’aide alimentaire.

M. Bulahi Sid a pour sa part informé le gouvernement régional sur la situation prévalant au Sahara occidental et le "manque de volonté du Maroc à chercher une solution politique pacifique et durable comme prévue dans les diverses résolutions internationales".

Il a en outre mis en exergue les conditions de vie difficiles dans les camps de réfugiés sahraouis.

Tout en remerciant le gouvernement et la population de Cantabrie pour leur soutien et solidarité, le ministre sahraoui a souhaité "le renforcement des relations de coopération avec le gouvernement régional de Cantabrie qui a été toujours sensible à la situation du peuple sahraoui".

Le Gouvernement de Cantabrie maintient plusieurs lignes de coopération avec les camps de réfugiés sahraouis, parmi lesquels le programme "Vacances en Paix", qui a permis cette année, l'arrivée en Cantabrie de 70 enfants sahraouis entre 7 et 12 ans accueillis par des familles la région, indique-t-on de même source.

Les deux parties ont également passé en revue les résultats de l'aide humanitaire de la Cantabrie aux réfugiés sahraouis destinée à atténuer les effets des inondations qui ont eu lieu en 2016, et le soutien en matière santé qui permet au personnel médical et paramédical sahraouis d’être formés à l’hôpital sainte Clothilde et les visites régulières de personnel médical spécialisé aux camps de réfugiés.

Le maire de la ville espagnole de Santander Cesar Diaz ainsi que plusieurs membres de son conseil avaient également réitéré au ministre sahraoui de la coopération Bulahi Sid "leur soutien indéfectible à la cause sahraouie".

"Notre soutien est unanime à toutes les questions soulevées par les organisations solidaires avec le Sahara occidental et par les délégués sahraouis", avaient-ils affirmé. (SPS)

093/090/700