Le Front Polisario demande à l’ONU d’empêcher la tenue des élections marocaines dans le Sahara occidental occupé

Bir Lahlou (territoires libérés de la RASD), 26 sept 2016 (SPS) Le Front Polisario a demandé à l’ONU d’empêcher la tenue des élections marocaines dans les territoires occupés du Sahara occidental, qui relève de sa responsabilité directe sur ce territoire, inscrit depuis des années 60 sur la liste des territoires non autonome et sujet d’un processus de décolonisation inachevée.

Dans une lettre adressée dimanche au SG de l’ONU, Ban Ki-moon, le président de la République, SG du Front Polisario, Brahim Ghali a fermement condamné et rejeté de manier catégorique la décision des autorités marocaines de  tenir les élections législatives dans les territoires occupés du Sahara occidental, rappelant que la présence marocaine dans ce territoire est une occupation illégale en violation de la charte de l’ONU et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale.

Le Front Polisario, en tant que seul représentant légitime du peuple sahraoui, considère la tenue des élections marocaines dans un territoire dont le Royaume du Maroc n’a aucune souveraineté est question rejetée qui vise à impliquer par la force les Sahraouis dans une opération qui ne les concernent pas.

Il a également dénoncé les violations flagrantes des droits de l’homme à travers toutes les formes de répression, harcèlement, enlèvement, arrestation, les procès inique et l’état de siège imposé  sur les territoires occupés du Sahara occidental.  

Pour rappel, le SG de l’ONU a qualifié durant sa visite dans les camps de réfugies et les territoires libérés de la République sahraouie (RASD), "la présence du Maroc au Sahara occidental d’occupation illégale". (SPS)