Le gouvernement sahraoui appelle l'ONU à accélérer la mise en œuvre du Plan de règlement et le respect du cessez-le-feu

Bir Lahlu (territoires libérés) 06 Septembre 2016 (SPS) Le gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) a demandé lundi au Conseil de sécurité des Nations Unies "pour mettre en oeuvre le plan de règlement convenu depuis plus de vingt cinq ans, afin d'imposer la justice et le droit international, à travers "des mesures et pression nécessaires contre le royaume du Maroc pour qu’il respecter ses engagements internationaux".

Dans un communiqué publié à l'occasion du 25ème anniversaire de la signature du cessez-le-feu entre le Front Polisario et le Maroc, le gouvernement sahraoui a également exigé que "les mesures nécessaires en cohérence avec les exigences de l'accord du cessez-le feu signé en 1991 entre les parties au conflit, le Front POLISARIO et le Royaume du Maroc, en condamnant la violation flagrante marocaine des termes de l'accord dans la zone d’El Guergarat, au sud du Sahara occidental".

"Le peuple sahraoui et son seul représentant légitime, POLISARIO, ne peut pas garder le silence devant l’escalade et la provocation marocaine", ajoute le communiqué.

À cet égard, le gouvernement de la RASD a souligné "la nécessité pour les Nations Unies et la communauté internationale à assumer leur responsabilité dans la décolonisation de la dernière colonie d'Afrique, soulignant l’occupation marocaine des parties de la République sahraouie entrave l'établissement d'une paix durable et encourage le Maroc à inonder la région de la drogue et le financement du crime organisé. (SPS)

020/090/TRD 062217 SEPT 016 SPS