L’activiste sahraouie Galia Djimi obtient le prix "Pimentel Fonseca" pour sa lutte pacifique

Naples (Italie) 20/08/2016 (SPS) La vice-présidente de l'Association sahraouie des victimes des violations graves des droits humains commises par les autorités marocaines (ASVDH), Galia Djimi, a obtenu samedi à Naples le prix "Pimentel Fonseca" qui reconnaît le travail des femmes journalistes.



Le prix, dédié à la mémoire de Eleonora Pimentel Fonseca, journaliste napolitain et l'une des leaders de la révolution contre la monarchie Bourbon en 1799 et pour lequel elle a été pendu,

L’activiste sahraouie a été décernée en reconnaissance de sa résistance pacifique pour l’autodétermination du peuple sahraoui et son rôle pour lever le voile sur les souffrances des femmes sahraouies dans les territoires occupés du Sahara occidental et au sud du Maroc.



Plusieurs personnalités et mouvements italiens et internationaux de solidarité avec la juste lutte du peuple sahraoui pour la liberté et l'indépendance ont assisté à cet événement.



Des médias italiens et internationaux ont couvert l'événement et abordé le rôle joué par la femme sahraouie dans la lutte de son peuple pour la liberté et l'indépendance. (SPS)

093/090/TRD