L'offensive diplomatique du Maroc est morte dans l'oeuf" (journal)

L'offensive diplomatique du Maroc est morte dans l'oeuf" (journal)

vendredi, juillet 22, 2016 | No comments | https://ci6.googleusercontent.com/proxy/cugFT5MgdOKGAAJL-zXpLuP0jX6kn_CJWhkmJb81w3Uzlqp5K0IiXw3bhgBTdxvgI9mafFjUlheiVmQaDPyyofDoqWFl2WDiiw=s0-d-e1-ft#http://img2.blogblog.com/img/icon18_edit_allbkg.gif

https://1.bp.blogspot.com/-C2LTgKwToFo/V5FmgJWzcxI/AAAAAAAAlLA/99JPUscmn_4594cK833qLao-C_dvQk4cgCLcB/s320/daily%2Bguardiam.png

La dernière offensive diplomatique du Maroc au Sommet de Kigali est morte dans l’œuf, selon le journal Mail & Guardian Africa.

 

"La dernière offensive diplomatique du Maroc au Sommet de Kigali est morte dans l’œuf, lorsque le président de l'Union Africaine, Idriss Déby refusa de lire la lettre du roi pour la réintégration du Maroc, a affirmé le journal panafricain édité à Nairobi citant des sources diplomatiques ayant participé au Sommet.

 

"Les diplomates marocains ont intensifié leur lobbying dans les derniers mois après l'appel que le Sommet africain a envoyé au Conseil de Sécurité et à l'Assemblée Générale demandant de fixer une date pour la célébration du référendum d'autodétermination au Sahara Occidental, populairement connu comme "la dernière colonie d'Afrique", a-t-il signalé.

 

L'UA a demandé aux Nations Unies de fixer une date pour le référendum et d'agir dans le sens de "protéger l'intégrité du Sahara Occidental, y compris ses richesses minières en tant que "territoire non autonome", de tout acte qui pourrait lui porter atteinte", a-t-il ajouté.

 

"Alors que les critiques condamnent le Maroc pour son utilisation de tactiques anti-démocratiques dans le but de bloquer toute action onusienne qui pourrait accélérer la recherche d'une solution définitive au Sahara Occidental, la visite de Ban Ki-moon qui est arrivée après la réprimande de l'UA à cause de son retard, a prouvé que les initiatives diplomatiques sous le leadership de Dlamini-Zuma ont forcé la main du Maroc", remarque-t-il.

 

"Dlamini-Zuma a salué le Secrétaire général de l'ONU pour "avoir fait preuve de détermination sérieuse" de l'ONU en vue d'assumer ses responsabilités pour mettre fin à la longue impasse de 40 ans au Sahara occidental"a-t-il signalé.